Les 5 types de produits forestiers innovants – Partie 1

Les précieuses forêts américaines regorgent de ressources qui aident la société à prospérer. En plus d'offrir aux habitants et aux vacanciers un lieu de randonnée et de détente, les zones boisées permettent d'accéder à des biens, notamment des matériaux de construction, du papier, des emballages et du bois pour les maisons et les bâtiments commerciaux. Dans certains cas, les produits forestiers peuvent même être utilisés dans des compléments médicaux et diététiques, et comme carburant pour les véhicules. En termes simples, les modes de vie contemporains sont imprégnés de forêts et de leurs nombreuses ressources.

Bien sûr, l'utilisation efficace des ressources forestières exige que nous prêtions une attention particulière aux questions entourant la durabilité et la conservation. Le Laboratoire des produits forestiers (FPL) – basé à Madison, Wisconsin – est l'un des nombreux centres de recherche promouvant les pratiques responsables dans l'industrie forestière.

En collaboration avec d'autres agences gouvernementales et des entreprises publiques et privées, la FPL explore comment nous pouvons continuer à produire des produits forestiers essentiels tout en nous protégeant contre les incendies de forêt, les espèces envahissantes et d'autres problèmes liés au changement climatique.

Dans cet article, nous explorerons les types de produits que la FPL étudie actuellement et comment ils sont les pionniers d'une approche scientifique de la foresterie. Les principaux domaines de recherche des US Forest Product Labs comprennent :

Composites avancés

Les composites de bois sont des matériaux fabriqués à partir de nombreux matériaux forestiers différents tels que les fibres d'arbres, les flocons de bois, les déchets de bois et les biofibres naturelles comme la paille de maïs et les plumes de volaille. Les composites de bois peuvent aider à réduire la production de déchets et à améliorer l'efficacité économique des projets de reconstruction forestière.

Le FPL continue de trouver de nouvelles façons de produire des matériaux composites, dont beaucoup sont utilisés dans l'ameublement et les grands projets de construction. Plus précisément, les composites avancés sont souvent utilisés dans les panneaux intérieurs et les structures de support utilisées pour ériger de nouveaux bâtiments. En plus d'aider à protéger les forêts et à réduire les déchets, le bois composite est léger, durable, peu coûteux et facile à travailler. À l'avenir, la FPL espère concevoir des composites offrant une durabilité et une facilité d'entretien encore meilleures.

Structures avancées

Les structures avancées sont des produits du bois couramment utilisés dans les résidences, les bâtiments commerciaux et les infrastructures de transport. En règle générale, ces produits offrent une résistance, une conception de pointe, un contrôle de l'humidité et une gamme de revêtements et de finitions.

Le bois est utilisé comme matériau de construction essentiel depuis des millénaires grâce à sa durabilité et son prix abordable. De manière passionnante, les structures en bois avancées peuvent même aider à lutter contre le changement climatique grâce à leur capacité à stocker le carbone et à être recyclées. En tant que tel, le bois a une empreinte environnementale inférieure à celle de l'acier et du béton. Compte tenu des avantages évidents du bois d'œuvre, la FPL continue de rechercher des moyens d'accroître son efficacité et sa durabilité.

Bio-raffinerie forestière

Les zones boisées représentent certaines des sources les plus riches au monde de produits chimiques et de carburants biologiques. De plus, ils ne nécessitent pas de pesticides ou d'engrais comme d'autres sources de sous-produits biologiques tels que le maïs et le riz. En tant que tel, le FPL s'est engagé à rechercher comment améliorer les technologies de bioraffinerie pour produire des produits chimiques et des carburants précieux pour le transport.

Actuellement, les produits biologiques sont fabriqués en hydrolysant le bois en sucres. Ces sucres sont ensuite fermentés pour créer de l'éthanol ou d'autres substances fermentées. Le FPL recherche de nouvelles façons de modifier l'ADN de la levure pour augmenter le niveau d'éthanol produit au cours de ce processus.

À bien des égards, cette recherche ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. Alors que les terres boisées se remplissent d'arbres surpeuplés et de déchets forestiers, de nouvelles opportunités s'offrent à nous pour nettoyer la forêt et satisfaire un besoin toujours croissant de carburants alternatifs. Cependant, la récolte de la biomasse pour la production de produits chimiques et de carburants est coûteuse et prend du temps. À ce titre, nous devons trouver des moyens plus rentables d'extraire la biomasse des forêts.

Joignez-vous à Nature's Packaging la semaine prochaine pour découvrir les deux derniers types d'innovation de produits forestiers.

Carbon Sequestration

Qu'est-ce que la séquestration du carbone ?

La séquestration du carbone est le processus de capture du carbone et de son stockage d'une manière qui ne contribuera pas au changement climatique.

Si vous connaissez le concept d'empreinte carbone, vous êtes sur la bonne voie. Une empreinte carbone mesure la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à des activités telles que la conduite d'un véhicule ou l'utilisation de l'électricité pour faire fonctionner les installations et les machines.

Les gaz à effet de serre emprisonnent la chaleur dans notre atmosphère et contribuent au réchauffement climatique. Ce sont des « gaz à effet de serre » parce qu'ils fonctionnent comme le verre d'une serre : ils laissent entrer la lumière du soleil mais ne permettent pas à la chaleur générée de s'échapper de l'atmosphère terrestre vers l'espace. Le résultat est que les températures mondiales augmentent et que les conditions météorologiques deviennent plus sévères et moins prévisibles.

Le dioxyde de carbone et le méthane sont deux gaz à effet de serre courants qui sont produits par des activités telles que la combustion de combustibles fossiles ou gestion du bétail.

Mais la nature a développé une excellente ressource pour aider à extraire le carbone de l'environnement.

L'arbre merveilleux.

À mesure que les arbres mûrissent, ils absorbent la lumière du soleil par photosynthèse et stockent le carbone sous forme de glucides, qui sont utilisés par l'arbre pour sa croissance. Ce processus de capture du carbone se produit dans toutes les plantes pour convertir la lumière du soleil en énergie chimique. Les arbres y sont particulièrement doués car ils ont généralement une structure racinaire et foliaire étendue.

Si l'arbre est récolté pour devenir un produit forestier comme le bois d'œuvre, il retient ce carbone, ce qui signifie que les produits du bois agissent comme des « puits » pour le dioxyde de carbone dans l'atmosphère. En d'autres termes, l'utilisation du bois aide à éliminer le carbone de l'atmosphère, ce qui peut aider à atténuer le changement climatique.

Le bois : une centrale de stockage de carbone

Les racines, le tronc, les branches, les feuilles et la sève d'un arbre contiennent tous du carbone et, pendant leur croissance, ils absorbent encore plus de dioxyde de carbone.

La quantité de carbone stockée dans un arbre particulier varie en fonction de sa taille et de son âge, du type de bois qu'il produit (feuillus ou résineux) et de la densité du bois. Vous pouvez déterminer la densité en mesurant l'espace occupé par un échantillon de bois séché au four.

La capacité de stocker du carbone dans la biomasse végétale, comme les arbres, rend possible la création d'une source d'énergie durable.

Le processus de séquestration du carbone comprend trois étapes principales :

  1. Capter le CO2 de l'atmosphère
  2. Le transporter vers un stockage souterrain.
  3. Stockage du CO2 capté

La quantité de carbone séquestrée dépendra de divers facteurs, dont le climat, la géographie et les pratiques de gestion des terres.

Pendant des siècles, l'humanité a compté sur les forêts et le bois pour une multitude de produits. Aujourd'hui, les industries récoltent et utilisent les arbres pour tout, des matériaux de construction aux cosmétiques.

Or, il s'avère que les produits forestiers sont capables de poursuivre leur processus de séquestration du carbone. Au lieu de relâcher du carbone dans l'atmosphère par décomposition, les produits du bois peuvent stocker du carbone dans leur structure cellulaire, le gardant hors de l'atmosphère. Ça veut dire les produits du bois sont une excellente source d'énergie renouvelable!

En tant que ressource renouvelable, le bois est une composante essentielle de l'économie circulaire. Les produits du bois stockent le carbone tout au long de leur cycle de vie et peuvent contribuer à atténuer les émissions de gaz à effet de serre.

Le bois est très souvent l'un des rares matériaux produits et utilisés dans une même région géographique. Il en résulte une faible empreinte carbone par rapport à de nombreux autres matériaux (par exemple, le béton, l'acier, le plastique).

Réduire > Réutiliser > Recycler > Renouveler

Encourager l'utilisation de produits du bois qui séquestrent le carbone n'est qu'une petite partie de l'impact positif plus large sur l'environnement et le changement climatique. Une autre étape de cette équation consiste à réduire-réutiliser-recycler autant que possible.

Le bois est une ressource renouvelable. Les forêts gérées de manière responsable contribuent à la lutte contre le changement climatique en absorbant le CO2 de l'atmosphère à l'échelle mondiale. Et ils le font à un rythme étonnant. Un seul arbre feuillu peut absorber jusqu'à 48 livres de dioxyde de carbone par an, et un acre de forêt peut absorber deux fois plus de CO2 qu'un acre de terre agricole.

Lorsque vous achetez des produits comme des palettes en bois à utiliser dans votre chaîne d'approvisionnement, vous soutenez une industrie qui utilise une ressource renouvelable et recycle cette ressource des millions de fois par jour, chaque jour.

 

Happy Arbor Day

C'est la journée de l'arbre !

S'il y a un jour de l'année pour lequel les forêts du monde sont reconnaissantes, ce serait probablement la Journée de l'arbre. Le mot tonnelle vient du latin pour «arbre» et ce jour-là, des communautés du monde entier se réunissent pour célébrer les arbres et les planter ensemble.

Ils fournissent de l'oxygène, une maison pour les animaux et les oiseaux, un contrôle du dioxyde de carbone, de l'ombre du soleil, des brise-vent pour s'abriter des tempêtes, un contrôle de l'érosion pendant les pluies torrentielles et même un moyen de marquer les saisons.

Ils fournissent de l'ombre pendant les chauds mois d'été et gardent nos maisons au chaud pendant l'hiver. Ils nous donnent de la nourriture avec leurs fruits ou leurs noix, et nous pouvons utiliser les extraits que nous en fabriquons dans des médicaments.

Qu'est-ce que la journée de l'arbre ?

La Journée de l'arbre est une journée spéciale pour célébrer les arbres et tout ce qu'ils font pour nous et notre planète. Ce jour-là, les communautés se réunissent pour planter des arbres et reconnaître leur importance pour notre écosystème et notre santé physique.

Nous le fêtons le dernier vendredi d'avril. Cette année a une signification particulière puisqu'il s'agit du 150e anniversaire de la première Journée de l'arbre et du 50e anniversaire de la Fondation de la Journée de l'arbre.

Quelle est l'histoire de la journée de l'arbre ?

La Journée de l'arbre a été célébrée pour la première fois le 10 avril 1872 par J. Sterling Morton, secrétaire à l'Agriculture sous le président Grover Cleveland.

Morton a proposé la journée comme un moyen d'encourager les gens à planter des arbres. La journée a été un succès incroyable, avec environ 1 million d'arbres plantés par des écoliers et des membres de la communauté.

Depuis lors, la Journée de l'arbre est devenue une tradition annuelle dans de nombreux pays du monde.

Aujourd'hui, les gens célèbrent la Journée de l'arbre en plantant des arbres dans leurs communautés, en participant à des activités de conservation comme le nettoyage des forêts et en découvrant les avantages des arbres pour les gens et la planète.

La Fondation Arbor Day

La Fondation Arbor Day est une organisation de conservation et d'éducation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir la plantation et l'intendance des arbres. La fondation a été lancée en 1972 par John Rosenow, inspiré par le succès du premier Arbor Day 100 ans auparavant.

La fondation fournit des ressources et un soutien aux communautés pour planifier et mener à bien leurs propres activités de plantation d'arbres. Ils offrent également du matériel pédagogique sur les arbres, leurs avantages et comment les planter et en prendre soin.

Au cours des années qui ont suivi sa création, la Fondation Arbor Day est devenue un leader mondial de la conservation de l'environnement.

Programmes et projets de la Fondation Arbor Day

La Fondation de la journée de l'arbre réalise des projets localement et globalement pour travailler à sa mission de planter des arbres pour s'attaquer à certains des problèmes les plus importants auxquels la planète est confrontée aujourd'hui.

Au niveau local, la fondation soutient les activités communautaires de plantation d'arbres, les efforts de conservation des forêts et les initiatives éducatives.

Certains de leurs projets comprennent un programme de foresterie communautaire sous le nom de Tree City USA, qui honore les villes engagées dans la plantation et l'entretien des arbres, le programme Building With Trees dans lequel ils s'associent avec des constructeurs et des promoteurs, et Tree Line USA, un programme de reconnaissance pour utilitaires.

Au niveau mondial, la fondation encourage les efforts de reboisement, en particulier dans les zones touchées par la déforestation. Le programme Rain Forest Rescue soutient les partenaires et les communautés locales dans leur gestion des écosystèmes vitaux de la forêt tropicale humide.

Faits saillants sur la Fondation Arbor Day

Voici quelques chiffres clés pour plus d'informations sur la Fondation Arbor Day et leur travail :

  • Il a été créé en 1972 pour célébrer le 100e anniversaire de la première Journée de l'arbre.
  • C'est l'une des plus grandes organisations de conservation à but non lucratif au monde dédiée à la plantation d'arbres.
  • Il y a près d'un million de membres de la Fondation Arbor Day.
  • Il travaille avec le US Forest Service et l'Association nationale des forestiers d'État pour planter des arbres dans les forêts nationales et d'État.
  • Il reconnaît plus de 3 400 communautés par le biais du programme Tree City USA.
  • Elle a distribué plus de 4,5 millions d'arbres à ses membres pour qu'ils les plantent.
  • La fondation a également planté plus de 8 millions d'arbres dans les forêts américaines et plus de 2 millions d'arbres dans les forêts tropicales.

La Fondation Arbor Day est également une excellente ressource pour en savoir plus sur les arbres et des informations sur la façon de les planter et de les entretenir. Leur site Web propose de nombreux outils pédagogiques amusants et conviviaux pour aider tout arboriculteur en herbe à améliorer ses compétences en matière d'arbres.

Voici quelques-uns des outils qu'ils proposent :

  • Recherche de zone de rusticité. Cet outil vous permet de déterminer quelles zones sont les mieux adaptées aux différents types d'arbres en fonction de facteurs tels que la température et les précipitations.
  • Identificateur d'arbre. Cet outil interactif vous aide à identifier différents types d'arbres en fonction des caractéristiques et des caractéristiques de leurs feuilles. Il fournit également des informations sur la façon de prendre soin de chaque type d'arbre.
  • Guide de plantation et d'entretien des arbres. Ce guide fournit des instructions étape par étape sur la façon de planter et d'entretenir les arbres à toutes les différentes étapes de leur cycle de vie. Il fournit également des conseils sur des situations plus spécifiques, telles que la façon de sauver les arbres qui ont été endommagés après une tempête ou de planter des arbres pour arrêter l'érosion du sol et conserver le sol et l'eau.

Que vous soyez un arboriculteur professionnel ou simplement quelqu'un qui cherche à en savoir plus sur les arbres, la Fondation Arbor Day dispose d'outils et de ressources que vous pouvez utiliser pour explorer votre passion pour ces plantes essentielles et magnifiques.

En cette journée de l'arbre, prenez le temps de célébrer les arbres de votre vie et d'en planter un nouveau !

C'est aussi l'occasion idéale de vous impliquer auprès de la Fondation Arbor Day en plantant des arbres, en soutenant leurs efforts de conservation ou tout simplement en apprenant davantage sur ces plantes étonnantes.

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de célébrer la Journée de l'arbre, rappelez-vous que chaque geste contribue à assurer un avenir sain pour notre planète.

Qu'est-ce que le Jour de la Terre ?

Le vendredi 22 avril 2022 marque le Jour de la Terre de cette année, une journée d'action annuelle pour lutter contre la crise climatique en cours, promouvoir la durabilité et démontrer son soutien à ceux qui travaillent pour protéger la planète. Inauguré en 1970, l'événement continue de croître en fonction de l'ampleur de la menace écologique actuelle, avec des événements se déroulant dans plus de 190 pays.

Origine du Jour de la Terre

Le Jour de la Terre a débuté en 1969 en tant qu'initiative de sensibilisation à la détérioration de la santé de l'environnement sur les campus universitaires américains. En réponse aux préoccupations concernant la qualité de l'air et de l'eau dans le pays, le sénateur Gaylord Nelson du Wisconsin a annoncé aux médias nationaux qu'il organiserait des cours sur les campus universitaires, recrutant le jeune militant Denis Hayes pour diriger les sessions.

Suite à une série d'événements réussis, Hayes a constitué une équipe de 85 personnes pour promouvoir les cours publics à travers les États-Unis. Bientôt, un large éventail d'organisations et de groupes religieux se sont impliqués. En 1970, le premier Jour de la Terre à l'échelle nationale a eu lieu, des millions d'Américains sont descendus dans la rue pour manifester contre les effets néfastes du développement industriel.

Après une journée d'action réussie, le Congrès a créé l'Agence américaine de protection de l'environnement et adopté plusieurs lois visant à atténuer les dommages écologiques, notamment la loi sur la sécurité et la santé au travail et la loi sur la qualité de l'air.

Jalons du Jour de la Terre

Le Jour de la Terre a grandi en taille et en force depuis son lancement réussi en 1970. En 1990, le Jour de la Terre s'est répandu dans le monde entier, mobilisant des millions de personnes et soulignant l'urgence d'une action environnementale. Il a également jeté les bases du Sommet de la Terre des Nations Unies à Rio de Janeiro en 1992.

Au moment où le millénaire est arrivé, le Jour de la Terre s'était répandu dans 184 pays et avait inspiré des centaines de milliers de personnes à se rassembler à Washington, DC, pour exprimer la nécessité d'une action décisive contre le réchauffement climatique.

Jour de la Terre 2022

Aujourd'hui, le Jour de la Terre représente un mouvement mondial. Grâce à la disponibilité généralisée d'Internet, des milliards de personnes participent chaque année au Jour de la Terre. Le thème de cette année est "Investir dans notre planète", un slogan conçu pour encourager les particuliers, les entreprises et les dirigeants mondiaux à investir dans des technologies plus vertes et des projets environnementaux qui favorisent la biodiversité à travers le monde.

Quoi de neuf le Jour de la Terre ?

Les entreprises et les particuliers s'engagent à « investir dans notre planète » en adoptant des méthodes de travail plus écologiques et en réduisant leur empreinte carbone. Le site Web du Jour de la Terre 2022 comprend un boîte à outils d'action pour aider les gens à s'impliquer dans l'événement et à faire une différence dans leurs communautés locales, ainsi que conseils pour investir dans la planète.

Comme l'indique le site Web du mouvement, "Pour nous, chaque jour est le Jour de la Terre», ainsi les actions et animations se poursuivront tout au long de l'année pour que l'action environnementale ne perde pas son élan vital.

Produits forestiers : science et durabilité

Les précieuses forêts américaines regorgent de ressources qui aident la société à prospérer. En plus d'offrir aux habitants et aux vacanciers un lieu de randonnée et de détente, les zones boisées permettent d'accéder à des biens, notamment des matériaux de construction, du papier, des emballages et du bois pour les maisons et les bâtiments commerciaux. Dans certains cas, les produits forestiers peuvent même être utilisés dans des compléments médicaux et diététiques, et comme carburant pour les véhicules. En termes simples, les modes de vie contemporains dépendent totalement des forêts et de leurs nombreuses ressources.

Bien sûr, l'utilisation efficace des ressources forestières exige que nous prêtions une attention particulière aux questions entourant la durabilité et la conservation. Le Laboratoire des produits forestiers (FPL) – basé à Madison, Wisconsin – est l'un des nombreux centres de recherche promouvant les pratiques responsables dans l'industrie forestière.

En collaboration avec d'autres agences gouvernementales et des entreprises publiques et privées, la FPL explore comment nous pouvons continuer à produire des produits forestiers essentiels tout en nous protégeant contre les incendies de forêt, les espèces envahissantes et d'autres problèmes liés au changement climatique.

Dans cet article, nous explorerons les types de produits que la FPL étudie actuellement et comment ils sont les pionniers d'une approche scientifique de la foresterie. Les principaux domaines de recherche comprennent :

Composites avancés

Les composites de bois sont des matériaux fabriqués à partir de nombreux matériaux forestiers différents tels que les fibres d'arbres, les flocons de bois, les déchets de bois et les biofibres naturelles comme la paille de maïs et les plumes de volaille. Les composites de bois peuvent aider à réduire la production de déchets et à améliorer l'efficacité économique des projets de reconstruction forestière.

Le FPL continue de trouver de nouvelles façons de produire des matériaux composites, dont beaucoup sont utilisés dans l'ameublement et les grands projets de construction. Plus précisément, les composites avancés sont souvent utilisés dans les panneaux intérieurs et les structures de support utilisées pour ériger de nouveaux bâtiments. En plus d'aider à protéger les forêts et à réduire les déchets, le bois composite est léger, durable, peu coûteux et facile à travailler. À l'avenir, la FPL espère concevoir des composites offrant une durabilité et une facilité d'entretien encore meilleures.

Structures avancées

Les structures avancées sont des produits du bois couramment utilisés dans les résidences, les bâtiments commerciaux et les infrastructures de transport. En règle générale, ces produits offrent une résistance, une conception de pointe, un contrôle de l'humidité et une gamme de revêtements et de finitions.

Le bois est utilisé comme matériau de construction essentiel depuis des millénaires grâce à sa durabilité et son prix abordable. De manière passionnante, les structures en bois avancées peuvent même aider à lutter contre le changement climatique grâce à leur nature recyclable et leur capacité à stocker le carbone. En tant que tel, le bois a une empreinte environnementale inférieure à celle de l'acier et du béton. Compte tenu des avantages évidents du bois d'œuvre, la FPL continue de rechercher des moyens d'accroître son efficacité et sa durabilité.

Bioraffinerie forestière

Les zones boisées représentent certaines des sources les plus riches au monde de produits chimiques et de carburants biologiques. De plus, ils ne nécessitent pas de pesticides ou d'engrais comme d'autres sources de sous-produits biologiques tels que le maïs et le riz. En tant que tel, le FPL s'est engagé à rechercher comment améliorer les technologies de bioraffinerie pour produire des produits chimiques et des carburants précieux pour le transport.

Actuellement, les produits biologiques sont fabriqués en hydrolysant le bois en sucres. Ces sucres sont ensuite fermentés pour créer de l'éthanol ou d'autres substances fermentées. Le FPL recherche de nouvelles façons de modifier l'ADN de la levure pour augmenter le niveau d'éthanol produit au cours de ce processus.

À bien des égards, cette recherche ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. Alors que les terres boisées se remplissent d'arbres surpeuplés et de déchets forestiers, de nouvelles opportunités s'offrent à nous pour nettoyer la forêt et satisfaire un besoin toujours croissant de carburants alternatifs. Cependant, la récolte de la biomasse pour la production de produits chimiques et de carburants est coûteuse et prend du temps. À ce titre, nous devons trouver des moyens plus rentables d'extraire la biomasse des forêts.

Nanotechnologie

La nanotechnologie représente un domaine de pointe dans les sphères multidisciplinaires de la science et de la technologie. D'une manière générale, il fait référence à l'analyse et à l'ingénierie de la matière aux échelles moléculaire et atomique. Pour relativiser la pratique, un nanomètre équivaut à un milliardième de mètre.

Alors, quel est le lien entre la nanotechnologie et la foresterie et les produits du bois ? Eh bien, les scientifiques recherchent et développent actuellement des matériaux et des systèmes liés au bois qui comprennent des propriétés chimiques, physiques et biologiques différentes de celles des matériaux trouvés à plus grande échelle. Les chercheurs du FPL, par exemple, mènent des études à l'échelle nanométrique pour explorer les composants sous-explorés du bois.

Notre capacité croissante à explorer et à manipuler des matériaux à une si petite échelle est passionnante pour les chercheurs des secteurs de l'ingénierie et de la technologie. Des nanomatériaux pourraient être ajoutés à tout, du ciment aux produits en tissu, pour augmenter leur durabilité et leur durabilité. Dans certains cas, ils pourraient même être utilisés pour produire des matériaux résistants à la chaleur. Plus précisément, la nanocellulose recèle un potentiel prometteur en tant que substitut peu coûteux des matériaux non renouvelables dans pratiquement tous les secteurs manufacturiers.

Biomasse ligneuse

Tendance alarmante ces dernières années, les États-Unis ont connu un nombre croissant d'incendies de forêt intenses ces dernières années. Une partie de la raison de cette augmentation est liée au fait que les forêts américaines contiennent des niveaux importants de matériaux ligneux sous-utilisés et de petit diamètre. Ces forêts surpeuplées augmentent le risque de développement d'incendies. De plus, ils sont sujets aux infestations et aux maladies.

Quelle est la solution à ce problème dangereux ? Traditionnellement, les forêts ont été éclaircies pour réduire le risque d'incendie et maintenir les forêts en bonne santé. Cependant, ce processus est relativement coûteux et pourrait dépasser la valeur des produits forestiers collectés lors de l'enlèvement.

À ce titre, la FPL a recherché les meilleures façons d'utiliser les sous-produits de l'éclaircie, aidant les communautés locales menacées par les incendies de forêt à tirer le meilleur parti de la biomasse ligneuse. Actuellement, la FPL étudie l'utilisation potentielle de bois de petit diamètre dans de grandes structures telles que des remises, des ponts, des sentiers, des abris de pique-nique et d'autres bâtiments qui pourraient bénéficier d'un aspect rustique.

Produits forestiers = changement positif

Il existe de nombreuses façons innovantes pour les communautés et les entreprises d'utiliser les sous-produits du bois et de la forêt. À l'avenir, l'industrie est susceptible d'évoluer vers des processus encore plus durables, dans le but d'aider les entreprises et les communautés à devenir plus conscientes de l'écologie et à avoir un effet plus positif sur le changement climatique.

 

Palettes en bois : un choix écologique

La durabilité est un défi permanent pour les chaînes d'approvisionnement de l'industrie. Souvent, les consommateurs ne reconnaissent pas l'énorme complexité d'une chaîne d'approvisionnement fiable. Selon le Association nationale des palettes et conteneurs en bois, près de deux milliards de palettes sont utilisées chaque jour aux États-Unis.

Au sein de l'industrie, il existe de fervents défenseurs des palettes en bois et des palettes en plastique. Chaque groupe affirme que son choix est le plus respectueux de l'environnement.

Des chercheurs de la Penn State University ont décidé de prendre un regard impartial au débat. Ils ont découvert que les palettes en bois sont plus écologiques et durables que le plastique.

Top 3 des avantages écologiques des palettes en bois

Ressource renouvelable

Les palettes en bois sont fabriquées à partir de bois provenant de sources durables. Le bois est souvent coupé pour d'autres usages et les sous-produits sont utilisés pour la construction de palettes. Le bois de palette ne provient pas de forêts anciennes.

L'industrie des produits forestiers a travaillé fort au fil des décennies pour devenir un modèle de durabilité. En 2020, la NWPCA et la Pallet Foundation ont mis en place un Déclaration environnementale de produit pour les palettes en bois.

En collaboration avec le laboratoire des produits forestiers du US Forest Service, le document certifié UL témoigne de l'impact environnemental positif de la construction de palettes en bois. Deux nouveaux arbres sont plantés pour chaque récolte, et 1,7 milliard d'arbres sont plantés aux États-Unis chaque année.

En 2007, il y avait plus de deux fois plus de feuillus aux États-Unis qu'il y avait 50 ans plus tôt. Les arbres sont une ressource naturellement renouvelable et une gestion responsable crée plus d'arbres capturant le carbone qu'elle n'en récolte.

Les palettes en plastique sont fabriquées avec des produits pétroliers. L'extraction de ces combustibles fossiles non renouvelables produit une pollution de l'air et de l'eau ainsi qu'une contamination des sols. L'étude de Penn State a révélé que les palettes en plastique créent beaucoup plus d'écotoxicité aquatique et terrestre et contribuent beaucoup plus au réchauffement climatique que leurs homologues en bois.

Le simple fait est que les palettes en bois sont faites d'arbres, pas d'huile. Ils sont moins nocifs pour l'environnement à chaque étape et contribuent à une chaîne d'approvisionnement plus durable sur le plan environnemental.

Réduire, réutiliser, recycler

Les produits les plus écologiques sont ceux qui peuvent être réutilisés. Les palettes en bois peuvent être utilisées plusieurs fois pour leur objectif principal et être réutilisées à plusieurs reprises. Les palettes endommagées peuvent être réparées ou transformées en d'autres matériaux d'expédition.

Lorsqu'une palette n'est plus viable pour l'expédition, le bois devient tout, des meubles et de la décoration intérieure au paillis et au biocarburant. Une simple recherche de bois de palette sur Pinterest révèle des centaines et des centaines de projets utilisant des palettes en bois qui ont été retirées de l'utilisation active.

La réutilisation du bois de palette pour les projets domestiques réduit l'utilisation de nouveau bois de feuillus, réduit l'achat et la consommation de matériaux qui ne proviennent pas de sources durables et diminue notre dépendance au plastique.

Le recyclage du bois de palette en produits comme le paillis et la litière pour animaux permet d'économiser le bois nouvellement récolté pour d'autres usages.

On estime qu'environ 93% de palettes aux États-Unis sont en bois et que 95% de ces palettes sont recyclées par des entreprises, des fabricants, des détaillants et des consommateurs.

Les palettes en bois sont biodégradables

Le recyclage des palettes en bois a considérablement augmenté au cours des 20 dernières années. Cela seul a rendu les palettes en bois de plus en plus respectueuses de l'environnement et a prolongé leur durée de vie utile.

Mais à un moment donné, le bois de palette ne sera plus utile. Lorsqu'elle arrive en fin de vie, une palette en bois fait la chose la plus écologique de toutes : elle se biodégrade.

Correctement traité et éliminé, le bois de palette se décompose. Il ajoute des éléments nutritifs au sol, fournit des abris à la vie végétale et animale et ne laisse rien d'autre qu'un sol fertile pour de nouveaux arbres.

Le petit pourcentage de bois de palette qui finit par être éliminé fait exactement ce que nous voulons que nos déchets fassent, c'est bénéfique pour l'environnement. Après avoir été recyclées, réutilisées et réutilisées pendant des années, les palettes en bois mises au rebut de manière responsable nourrissent l'environnement plutôt que de perturber les écosystèmes et de boucher nos cours d'eau.

Les partisans des palettes en plastique soulignent leur durabilité et leur longévité. Et ils peuvent certainement être solides et faire de nombreux voyages en palettes. Mais ils ne proviennent pas de sources durables, ils ne sont pas facilement réutilisés ou recyclés et ils ne se biodégradent pas.

Les palettes en bois font partie intégrante d'une chaîne d'approvisionnement fiable, respectueuse de l'environnement et durable. Au fur et à mesure que les consommateurs prendront conscience de leur empreinte environnementale complexe, ils rechercheront des entreprises qui utilisent des palettes en bois dans leurs chaînes d'approvisionnement.

Business woman montage

Voices-Femmes dans l'industrie de la palette

Mars est le Mois de l'histoire des femmes et chez Nature's Packaging, nous sommes là pour ça. Tous les articles du blog de ce mois-ci portaient sur les femmes et leur impact sur la foresterie, les produits forestiers et l'industrie des palettes. Pour notre dernier article de ce mois-ci, nous avons posé une question aux femmes de la communauté des palettes :

Comment les femmes ont-elles changé l'industrie des palettes ?

 

Su So-Longman – Président

Entreprises centrales de palettes

Lorsque j'ai lancé Pallet Central Enterprises il y a 17 ans, il était rare de trouver des femmes à un poste de direction dans cette industrie. J'ai trouvé ces statistiques passionnantes car j'ai toujours vécu pour concourir et m'épanouir dans des circonstances difficiles.

Les femmes ont avancé à des années-lumière depuis ce début. Maintenant, il n'est pas rare de voir certaines des meilleures entreprises de palettes aux États-Unis, détenues et exploitées par des femmes. Ils sont également directeurs d'usine, directeurs des achats et gestionnaires de comptes, entre autres rôles. Cela témoigne de l'implication des femmes dans tous les aspects de l'industrie des palettes.

Les femmes possèdent certainement les compétences de leadership les plus traditionnelles, mais elles apportent également une compréhension approfondie, une flexibilité et une véritable éthique de travail sur le lieu de travail. Cela se traduit par la loyauté et la longévité des relations avec les employés, ainsi que par les liens avec les clients et les fournisseurs.

Je suis fier de dire que les femmes sont 80% de ma famille de travail au bureau chez Pallet Central Enterprises, et mon équipe de direction se compose de 90% femmes qui supervisent les opérations quotidiennes, y compris les ventes et la comptabilité. Notre directeur national des ventes, qui est également une femme, siège au conseil d'administration de la NWPCA.

Les femmes de l'industrie des palettes sont là pour rester, et l'industrie est définitivement meilleure pour cela.


Julie DeRoush – Directrice nationale de la chaîne d'approvisionnement

TRI-Pac Amérique du Nord

Les femmes ont apporté une nouvelle perspective à l'industrie des palettes grâce à une réflexion avant-gardiste et à une connexion personnelle avec les clients. Les femmes ont en grande partie les conversations quotidiennes avec la clientèle et ont joué un rôle essentiel dans l'identification et l'introduction de technologies et d'outils innovants qui prennent en charge l'opportunité interne et le service «juste à temps» que les clients exigent. Nous sommes des preneurs de risques calculés et des résolveurs de problèmes qui équilibrent le chaos dans lequel cette industrie a tendance à prospérer.


Béatrice Vasquez – Présidente

Société de palettes Oxnard

Certaines forces des femmes sont la capacité d'effectuer plusieurs tâches efficacement, de faire preuve de patience, de faire preuve de compassion/respect/flexibilité avec les autres (en particulier les employés) et de maintenir de bonnes compétences organisationnelles. Je crois que notre attention aux détails ainsi que toutes ces forces ont placé un rôle important et vital pour nous au sein de l'industrie des palettes en aidant à aller de l'avant pour plus de potentiel de croissance !


Kristin Kopp – Vice-présidente des communications et du marketing

48 Quarante Solutions

Ce que j'ai remarqué chez les femmes de l'industrie des palettes avec qui j'ai eu le plaisir de travailler, c'est qu'elles apportent un sentiment d'humilité et de réflexion à la table. Il y a beaucoup de discussions plus larges et plus profondes qui n'auraient peut-être pas eu lieu autrement. Pousser le Pourquoi d'initiatives et de résultats pour discerner « comment nous en sommes arrivés là » plutôt que de me concentrer uniquement sur les chiffres eux-mêmes, c'est quelque chose que j'aime voir. Ce que j'aime le plus chez les femmes dans cette industrie, c'est qu'il y a une ténacité et une résilience que je pense qu'une industrie à prédominance masculine apprécie et respecte. Ce respect encourage les entreprises de palettes à embaucher plus de femmes, à adoucir un peu les limites de leurs activités et à s'ouvrir à un tout autre style de pensée, de sentiment, de discussion et de résolution de problèmes.


Carolyn Beach - Présidente du conseil d'administration de la NWPCA

Copropriétaire Palettes Westside

Les femmes dans l'industrie sont beaucoup plus présentes. Plus de femmes trouvent non seulement des carrières dans l'industrie des palettes et d'autres industries associées aux palettes, mais elles sont plus impliquées dans les associations telles que NWPCA et WPA. Il est encourageant de voir qu'il est courant de voir des femmes dans l'industrie des palettes.

 

Nous clôturons le mois de mars en célébrant l'histoire des femmes et leur contribution à cette industrie. Nous espérons que les femmes continueront à assumer des rôles de leadership dans toutes les associations professionnelles (NWPCA, WPA, CWPCA) affiliées à l'industrie des palettes.

 

Woman in a warehouse standing next to pallets and racks

Perspectives-Femmes dans l'industrie de la palette

Chez Nature's Packaging, nous avons célébré ce mois de mars comme le Mois de l'histoire des femmes. Les femmes offrent tellement de perspectives et de compétences uniques dans cette industrie qu'il est Tout à fait vrai de dire que nous ne serions pas là où nous en sommes en tant que groupe, sans les merveilleuses femmes de l'industrie des palettes.

Un aspect intéressant de l'industrie des palettes est qu'elle est encore principalement composée d'entreprises familiales. Bien sûr, nous avons été témoins de nombreux cas de consolidation au cours de l'année écoulée, mais le principe de la consolidation semble être de maintenir le noyau en place et d'ajouter des ressources si nécessaire.

Les entreprises familiales impliquent des femmes dans de nombreux secteurs de l'entreprise. Ces tâches comprennent tout, de la propriété à l'administration, en passant par les opérations et le travail sur la chaîne de réparation. À tous égards, la perspicacité, les connaissances et l'expérience que les femmes apportent à l'entreprise et à cette industrie enrichissent les relations avec les pairs, les clients et les partenaires.

Il a été référencé par d'autres dans l'industrie des palettes que les femmes apportent un sens plus développé de l'intelligence émotionnelle (EQ) à leurs relations. Cette observation peut être anecdotique, mais elle peut aussi être vraie. En fin de compte, les femmes sont tout aussi bonnes ou meilleures dans de nombreux domaines d'activité, y compris leur gestion.

L'Association nationale des palettes et conteneurs en bois (NWPCA) a élu sa première femme présidente en 1998 (Susan Larson). Cela fait 24 ans, mais Plage de Caroline assume désormais le rôle de président du conseil d'administration. Sa voix et son point de vue sont un ajout bienvenu aux rôles de leadership que les femmes assument de plus en plus au sein de cette industrie. L'Association des Palettes de l'Ouest (WPA) et l'Association canadienne des palettes et contenants en bois (CWPCA) incluent également des femmes dans divers comités et postes de direction.

Cependant, en tant qu'industrie, nous devons faire plus. Là ont été événements, en ligne et en personne, où les femmes ont l'occasion de se réunir pour discuter de leurs expériences dans l'industrie. Comment pouvons-nous, en tant qu'industrie dans son ensemble, recruter plus de femmes dans les rôles de leadership qui sont si importants pour nos associations?

Peut-être devrait-il y avoir Suite circonstances où les femmes peuvent se réunir, qu'il s'agisse d'un événement en direct réservé aux femmes lors de l'une de nos conférences nationales ou d'un groupe de réunion régulier (en ligne ou en personne). Ces types d'activités régulières feront sûrement progresser l'industrie en faisant savoir aux femmes que leurs voix font partie intégrante du tissu de notre succès collectif. Nous n'avons rien à perdre et tout à gagner en agissant.

Today I Learned

#TIL-Mois de l'histoire des femmes et Service forestier

En mars, nous célébrons le Mois de l'histoire des femmes. Chez Nature's Packaging, cela signifie que chaque article de blogue ce mois-ci se concentrera sur le rôle vital que jouent les femmes dans la foresterie et les industries des produits forestiers.

Les premières femmes à travailler dans le US Forest Service ont commencé au début du 20e siècle. Au début, leurs emplois étaient limités à ce qui était considéré comme des tâches appropriées au genre pour les femmes sur le lieu de travail. Pourtant, ces premiers pionniers ont jeté les bases et prouvé à maintes reprises que leurs capacités dépassaient de loin leurs rôles en brisant les barrières existantes pour assumer de nouveaux domaines et responsabilités au sein du service.

Dans cet article de Nature's Packaging, nous nous concentrerons sur l'histoire des femmes employées au US Forest Service et apprendrons comment leur travail acharné et leur dévouement ont construit l'infrastructure du US Forest Service et se sont lentement étendus aux services sur le terrain et aux rôles de leadership.

Première pionnière - Helen Stockbridge

Dans les premières années du 20e les femmes du siècle étaient commis, secrétaires, bibliothécaires, éducatrices et chercheuses du service forestier. C'est dans ces types de fonctions que les femmes ont commencé à construire l'infrastructure administrative du Service forestier. Leur travail a rationalisé les processus, élargi la documentation et l'histoire de diverses régions forestières. En tant qu'éducateurs, ils ont informé le public sur le service forestier et enseigné les pratiques de conservation aux écoles et aux clubs. Les chercheurs ont été chargés de cataloguer les nouvelles découvertes et d'interpréter les données provenant du terrain par le biais de rapports et d'échantillons réels.

Pendant son séjour au Service forestier, Helen Stockbridge a été directrice de la bibliothèque du Service forestier de 1904 à 1933. En tant que directrice, elle a élargi la bibliothèque de ressources du service forestier de plus de 4 fois sa taille initiale de 3 000 articles pour contenir un large éventail de plus de 13 000 matériaux différents. Elle a accumulé une base diversifiée de littérature et a créé 137 bibliothèques de succursales dans tous les bureaux de supervision forestière à travers les États-Unis.

La bibliothèque du Service national des forêts

Non seulement collectionneuse et conservatrice, Helen Stockbridge a également écrit, révisé et édité de nombreuses bibliographies, manuels de terrain et documents de recherche. Son point de vue important en tant que femme dans la rédaction de ce document a certainement été pris en compte dans les décisions et les actions de conservation prises par le personnel sur le terrain et dans les rôles de leadership (qui étaient dans presque tous les cas, des hommes).

Désormais connu sous le nom de Bibliothèque du Service forestier national, le département fournit une mine de connaissances et un accès facile aux bases de données, aux bibliographies et à la recherche scientifique que les membres du Service forestier utilisent pour analyser les tendances historiques, effectuer des recherches importantes et développer de nouvelles technologies de produits forestiers.

Premier pionnier-Hallie M. Daggett

Hallie Daggett-Fire Lookout

Alors que les femmes étaient employées au Service forestier depuis le début du 20e siècle, ils n'ont pas assumé des rôles qui impliquaient des travaux sur le terrain. Tout a changé avec Mme Hallie Morse Daggett.

Le travail de terrain au Service forestier comprenait des emplois comme guet d'incendie. Cette personne est chargée de surveiller les incendies de forêt et / ou les signes d'incendies de forêt dans les nombreuses zones forestières régionales des États-Unis. Ils occupent un bâtiment connu sous le nom de tour de guet d'incendie. Ces tours sont généralement situées sur les sommets des montagnes pour offrir un point de vue approprié sur de vastes zones. Ils se trouvent très souvent dans des zones reculées de régions forestières difficiles d'accès et difficiles à approvisionner. Le climat rigoureux, le terrain montagneux et l'isolement à distance faisaient tous partie de la tâche que les guetteurs devaient endurer pour s'acquitter de leurs fonctions.

Au début du 20e siècle, le travail d'un guetteur d'incendie était considéré comme réservé aux hommes du Service forestier. Cependant, Hallie M. Daggett leur a donné tort.

Employée comme première femme guetteur d'incendie, elle a assumé le rôle et s'est épanouie. Elle a commencé comme guetteur en 1913 et était basée en Californie dans la forêt nationale de Klamath, plus précisément à la station de guet d'Eddy's Gulch sur Klamath Peak.

Station d'observation d'Eddy Gulch

Obtenir le travail n'a pas été une tâche facile et après beaucoup de persévérance et de persévérance, le Service forestier lui a ouvert le poste comme une sorte d'expérience. Elle le savait comme elle l'a fait remarquer une fois dans une interview, "... grâce à l'esprit libéral et à la courtoisie des fonctionnaires en charge de notre district, on m'a donné le poste de guetteur... avec une ferme détermination à bien faire, car je savais que la nomination d'une femme était plutôt de la nature d'une expérience, et naturellement senti qu'il y avait beaucoup de dû aux hommes qui avaient bien voulu me donner la chance ». Hallie M. Daggett a ensuite servi de guetteur d'incendie pendant plus de 14 saisons dans la forêt nationale de Klamath. Elle est la femme guetteur d'incendie la plus célèbre de l'histoire du Service forestier. Son histoire et son histoire ont brisé le moule et ont inspiré de nombreuses femmes à chercher du travail sur le terrain au US Forest Service.

Les femmes en foresterie - Jalons

  • 1913 - Premier guetteur d'incendie féminin - Hallie M. Daggett
  • 1957 - Première femme forestière embauchée - JoAnne G. McElfresh
  • 1979 - Ranger du premier district - Wendy Milner Herret
  • 1985 - Premier superviseur forestier - Geri B. Larson
  • 1991 - Premier directeur d'une station de recherche forestière - Barbara C. Weber
  • 2002 - Premier directeur de l'exploitation - Sally Collins
  • 2007 - Premier chef du service forestier - Abigail R. Kimball

Toutes ces premières sont importantes, ces femmes et bien d'autres qui travaillent quotidiennement dans un large éventail d'emplois méritent la reconnaissance et la reconnaissance de leurs contributions inestimables à l'USFS, aux sciences forestières et aux industries qui travaillent avec le Service.

Certes, il reste encore du travail à faire. Ces histoires et jalons ne sont qu'un petit échantillon des histoires de femmes du Service forestier. Un projet lancé par le Dr Rachel Kline, une historienne de l'USFS, appelé HerStory au United States Forest Service est conçu pour commémorer et récupérer l'histoire des femmes dans le Service. Le projet vise à fournir une histoire orale et une perspective par le biais d'entretiens enregistrés avec des femmes qui ont servi dans le Service et des femmes qui travaillent actuellement dans le Service. Veuillez consulter les interviews et les belles histoires et aidez-nous à Nature's Packaging à célébrer les femmes en cette marche du mois de l'histoire des femmes.

Quelques raisons d'aimer le bois recyclé et récupéré

Que vous soyez quelqu'un qui travaille sur des projets de bricolage en bois pendant son temps libre ou qui gagne sa vie en trouvant de nouvelles façons de travailler avec cette merveilleuse ressource renouvelable, il est essentiel de trouver une bonne source de matière première. Dans cet esprit, le post suivant de Nature's Packaging est une courte liste de raisons pour lesquelles vous devriez aimer le bois recyclé et récupéré.

Je te regarde, Wood !

L'un des principaux avantages de l'utilisation de bois recyclé et récupéré est qu'il offre un aspect esthétique unique. Le bois récupéré est l'un des rares matériaux où la polyvalence de la réutilisation peut conduire à de belles créations.

Recycled Wood Artwork

En particulier, le bois recyclé a tendance à avoir une apparence unique qui ne peut pas être recréée.

Reclaimed Wood Artwork showing figure in wood pattern.

Ces caractéristiques esthétiques uniques ajoutent à l'attrait et peuvent contribuer de manière significative à ce que l'art à base de bois devienne des pièces de design et de créativité recherchées. Les artistes travaillent souvent avec les divers défauts de la figure en bois et découvrent de nouvelles façons de les incorporer dans un nouveau motif et une nouvelle perspective.

Durable et respectueux de l'environnement

Le bois recyclé et récupéré est respectueux de l'environnement. Le bois est l'une des ressources les plus renouvelables et recyclables de la planète. La pratique de la sylviculture est la capacité de faire pousser et de gérer des arbres pour une utilisation dans tous les domaines, des matériaux de construction au travail du bois, en passant par les utilisations industrielles (comme la construction de palettes).

Au cours de leur développement, les arbres fournissent continuellement de l'oxygène dans l'environnement, absorbent et retiennent le dioxyde de carbone. De plus, contrairement à certains plastiques ou autres synthétiques, le bois ne produit pas de dégazage de vapeurs nocives lors de sa détérioration.

Lorsque vous utilisez du bois récupéré ou recyclé, il s'agit d'une option encore plus respectueuse de l'environnement. La réutilisation du bois récupéré l'empêche d'être inutilement gaspillé ou jeté dans une décharge. Cela aide également à réduire la consommation d'énergie qui se produit lors de la production de nouveaux matériaux. Et le bois recyclé continue de séquestrer du carbone pendant de nombreuses années au cours de son cycle de vie complet.

Stabilité structurelle du bois récupéré

Le bois récupéré et récupéré peut offrir un haut niveau de stabilité structurelle. Étant donné que la plupart du bois a été exposé à divers éléments pendant des décennies, le bois patiné peut en fait être plus résistant. Si le bois a été récupéré de structures plus anciennes, il provient souvent de bois anciens. Le bois ancien est plus dense, plus solide avec un grain et une dureté plus serrés, brûle plus lentement et est plus résistant aux insectes.

Old growth timber compared to new growth timber by tree ring count

Bois ancien vs nouveau bois de croissance

Recyclage de palettes en bois

Le bois recyclé est un élément clé de la durabilité de la chaîne d'approvisionnement moderne. L'industrie des palettes peut fièrement se targuer d'un Taux de recyclage 95% pour palettes et conteneurs en bois. Leur cycle de vie complet commence par la construction de nouvelles palettes à partir des sections les moins souhaitables de bois brut (bois industriel), utilisant ainsi plus de sections d'un arbre plutôt que de le gaspiller. Leur utilisation et leur réparation répétées prolongent considérablement leur phase de cycle de vie utile au sein de la chaîne d'approvisionnement. Et leur phase finale est réutilisée dans des produits finis comme les granulés de bois pour le carburant, le paillis moulu, la litière pour animaux et de nombreux autres produits. Ou les composants de la palette peuvent devenir une magnifique œuvre d'art ou même un meuble.

patio furniture made from recycled wood pallets

Essentiel au cycle de vie du bois et élément clé des pratiques durables (industrielles, commerciales et personnelles), le bois recyclé et réutilisé vous offre non seulement une utilité polyvalente unique, mais contribue également à un environnement plus durable. Le bois rend le monde plus beau et émeut également le monde.

© 2022 Nature's Packaging® est enregistré au niveau fédéral auprès du US Copyright Office par la National Wooden Pallet & Container Association. Tous les droits sont réservés.