Bois dur ou résineux : quelle est la différence ?

Parmi les nombreux produits forestiers utilisés quotidiennement par les consommateurs, le bois sous forme de bois d'œuvre est le plus reconnaissable. Le bois que nous utilisons pour construire des maisons ou fabriquer des meubles est produit à partir de résineux ou de feuillus.

Les différences entre les deux types d'arbres semblent évidentes d'après leurs noms, mais les différences réelles sont beaucoup plus convaincantes. Fait intéressant, un fait fondamental est que le bois «dur» et le bois «tendre» sont vraiment basés sur les propriétés botaniques d'un arbre plutôt que sur la dureté objective du bois.

Les feuillus et les résineux font partie intégrante de l'industrie et des infrastructures mondiales.

Qu'est-ce qu'un arbre feuillu ?

Les angiospermes produisent ce que nous appelons du bois dur. Les angiospermes sont des arbres à fleurs avec des graines enfermées. L'enceinte est souvent un fruit ou une noix.

Ils sont généralement à feuilles caduques, laissant tomber leurs feuilles à l'automne, parfois avec un affichage vibrant de couleur. Les feuillus ont de larges feuilles aux nervures fines.

Les angiospermes poussent lentement, ce qui rend leur bois dense et lourd. Ils ont une structure cellulaire tubulaire avec des pores qui produisent des motifs de grains proéminents. On les trouve dans les forêts tropicales et tempérées du monde entier.

Les feuillus angiospermes communs comprennent le chêne, l'érable et le noyer.

Qu'est-ce qu'un arbre résineux?

Le résineux provient des gymnospermes qui, contrairement aux angiospermes, ne fleurissent pas. Les résineux sont généralement des conifères comme le pin, le cèdre et l'épinette. Leurs graines ne sont pas enfermées et elles ont souvent la forme d'un cône.

Parce que les graines de gymnospermes n'ont pas d'enceinte de fruits ou de noix, elles se propagent plus facilement et dans une zone plus large que les angiospermes. Les résineux poussent également plus vite, ont une structure cellulaire plus simple et produisent de la sève.

Les feuilles de gymnospermes sont en forme d'aiguilles et ne tombent pas de façon saisonnière. Ils sont communément appelés arbres à feuilles persistantes. Approximativement 80% de bois provient de ces arbres résineux. Le groupe le plus courant d'arbres résineux, les conifères, est aussi le plus apprécié pour son bois d'œuvre. Les conifères poussent partout dans le monde, mais sont particulièrement abondants dans les climats plus frais et à des altitudes plus élevées.

Les feuillus et les résineux stockent-ils du carbone ?

Oui. Grâce au processus de photosynthèse, les feuillus et les résineux éliminent tous deux le dioxyde de carbone de l'atmosphère. Le dioxyde de carbone, la lumière et l'eau se transforment en sucres, notamment le glucose, l'amidon et la cellulose.

Ceci est une forme de la séquestration du carbone, dans lequel le carbone est capté de l'atmosphère. Les arbres sont des nettoyeurs naturels de carbone. Le carbone qu'ils stockent aide à compenser les émissions de carbone provenant d'autres sources.

Le carbone est utilisé et stocké dans chaque partie d'un arbre, de la feuille à la racine. L'amidon se trouve dans les fleurs, les fruits et les cônes. Le glucose aide à la respiration, gardant l'arbre en vie. La cellulose, qui compose 40% de bois, soutient les parois cellulaires. Sans cellulose, les arbres seraient incapables de se tenir debout.

Un étonnant 50% de la masse sèche d'un arbre est constitué de carbone capté dans l'atmosphère. Récolter des arbres et les utiliser pour le bois ou le papier ne libère pas le carbone qu'ils ont stocké. Seule la combustion ou la décomposition le renverra dans l'atmosphère.

Bien que les résineux et les feuillus absorbent le carbone différemment (principalement en raison du taux de croissance), ils sont tout aussi efficaces.

Qu'est-ce qui est fabriqué à partir de bois dur?

Le bois de feuillus est plus cher que le bois tendre car il faut plus de temps pour que les arbres atteignent une taille convenable pour la récolte. Le bois dur est utilisé pour les meubles, les revêtements de sol, les armoires et les instruments de musique.

Bien que le bois dur soit en général plus dense et plus résistant, ce n'est pas le cas pour toutes les espèces. Par exemple, l'if (un bois tendre) est nettement plus dense que le tremble (un bois dur).

Si un projet est plus décoratif que fonctionnel, un bois dur plus tendre peut être utilisé pour son motif de grain plutôt qu'un bois tendre plus dense qui serait plus durable.

Le bois dur est plus difficile à travailler que le bois tendre. Il est apprécié des menuisiers pour sa beauté et sa solidité.

Qu'est-ce qui est fabriqué à partir de bois résineux ?

Le bois résineux est le cheval de bataille du monde du bois d'œuvre. Il est moins cher et plus facile à travailler et à finir. Il est utilisé pour tout, de la charpente des maisons à la fabrication du papier. Il est également utilisé pour chaque chose pour laquelle le bois dur est utilisé, même les instruments.

Le bois résineux est utilisé pour les arbres de Noël, les cadres de fenêtres, les palettes en bois, les portes et le contreplaqué. Le cèdre est utilisé pour les terrasses et les revêtements extérieurs en raison de sa résistance naturelle aux champignons, aux insectes, à la pourriture et aux bactéries. Sa popularité fait que le prix du cèdre rivalise avec celui de nombreux feuillus à croissance plus lente.

Le bois résineux est polyvalent, renouvelable, recyclable et omniprésent. Nous en sommes entourés tous les jours.

Le bois est une ressource renouvelable et recyclable

Le bois dur et le bois tendre sont des ressources incroyables et polyvalentes. Le bois et d'autres produits forestiers sont utilisés dans la vie quotidienne des gens à travers le monde.

Le bois est l'un de nos produits les plus recyclés et réutilisés. Les meubles en bois sont transmis de génération en génération, le bois recyclé est utilisé pour d'autres projets et les palettes en bois sont transformées en objets de décoration ou autres après avoir été réutilisées plusieurs fois.

Les pratiques d'exploitation forestière modernes créent des forêts durables et saines. L'époque de la coupe à blanc de forêts anciennes entières est révolue depuis longtemps. Aujourd'hui, la replantation, la récolte sélective et la prévention des incendies créent des forêts fortes et productives qui profitent à la fois à l'environnement et à l'économie.

L'industrie des produits forestiers est efficace et dévouée à la santé de tous les aspects de la forêt. De l'habitat faunique à la conservation des sols, la gestion forestière s'efforce de préserver la durabilité de ces incroyables ressources pour les générations futures. Forêts privées actuellement faire pousser plus d'arbres que sont récoltés.

Un arbre récolté est utilisé pour plus que du bois d'œuvre. Chaque morceau de l'arbre a une utilité. Les petites branches, l'écorce et la sciure de bois peuvent être utilisées comme biomasse pour la production d'énergie. Ces matériaux seraient autrement laissés pourrir, brûlés sur place ou envoyés à la décharge. Dans chacun de ces scénarios, le carbone est libéré sans avantage.

Lorsqu'il est utilisé comme combustible, ce matériau fait partie du réseau énergétique, réduisant ainsi la dépendance aux combustibles fossiles. Il est neutre en carbone, ne libérant pas plus de carbone que s'il avait été laissé pourrir.

La demande de produits forestiers, y compris le bois d'œuvre, le papier, les matériaux d'emballage en bois et la biomasse, n'a cessé d'augmenter depuis des décennies. Plutôt que de nuire à nos forêts, la gestion responsable des forêts a entraîné une augmentation de 50% des arbres aux États-Unis depuis les années 1950.

La gestion responsable des feuillus et des résineux partout au pays a fait de l'industrie des produits forestiers un modèle de durabilité économiquement avantageuse.

Bois sur le Web : 5 excellentes ressources pour vous

Le World Wide Web a fourni des ressources facilement accessibles pour presque toutes les industries. Ce qui n'était autrefois disponible que dans les salles de classe, les bibliothèques ou les laboratoires peut désormais être trouvé d'un simple clic de souris.

Des données et des informations en ligne sur la foresterie et les produits forestiers sont disponibles pour que les lecteurs se renseignent sur les progrès de la foresterie, de la recherche, des produits forestiers, de la défense de l'environnement et du progrès économique.

Chez Nature's Packaging, nous nous efforçons de vous proposer des ressources intéressantes et utiles sur le Web et voici cinq excellentes ressources Web sur la foresterie et les produits forestiers. Il y en a pour tous les goûts, du consommateur curieux au professionnel de l'industrie.

Les produits Penn State Extension-Wood

L'extension Penn State offre une variété de ressources d'apprentissage en ligne, notamment des cours, des articles, des vidéos et des webinaires. Il propose également des conférences et des ateliers en personne.

L'extension comprend 11 domaines d'étude généraux, notamment la sécurité alimentaire, les affaires et les opérations, le développement communautaire, les animaux et le bétail, ainsi que les forêts et la faune. C'est dans cette dernière section que les étudiants et les apprenants de tous âges trouveront un trésor d'informations sur les produits forestiers.

De la foresterie urbaine à l'acériculture, ce chantier couvre beaucoup de terrain. La section Produits du bois est remplie d'informations allant des bases du bois d'œuvre à la recherche sur les insectes.

Le site Penn Extension a quelque chose pour tous ceux qui s'intéressent aux produits du bois. Des constructeurs aux propriétaires fonciers, des étudiants aux passionnés occasionnels et des débutants aux membres expérimentés de l'industrie des produits forestiers.

Le site est facile à naviguer, avec des filtres de contenu efficaces et performants. Vous pouvez naviguer par format éducatif, auteur ou instructeur, ou date de publication. Il s'agit d'un formidable site de connaissances générales qui favorise la compréhension des nombreuses couches de l'industrie des produits du bois.

Société internationale des sciences et technologies du bois

La Société internationale des sciences et technologies du bois est une organisation professionnelle internationale à but non lucratif. Les membres ont accès à des congrès, des réunions internationales, des missions scientifiques, des publications, etc.

Leur site Web propose des unités d'enseignement et d'autres supports pédagogiques, des informations sur l'accréditation des programmes de sciences et technologies du bois et l'accès aux numéros récents de leurs publications.

Les membres ont accès aux archives complètes. Ils offrent des abonnements étudiants à prix réduit ainsi que des abonnements réguliers. L'une des plus grandes choses à propos de cette organisation et de son site Web est la Mission scientifique à court terme.

Les membres sont éligibles pour postuler à ces subventions de recherche spéciales. Ils sont utilisés pour envoyer des individus dans le monde pour collaborer et effectuer des recherches loin de chez eux.

La particularité du site Web est que tout le monde peut voir les projets antérieurs réalisés grâce aux subventions de la STSM. Des articles et des vidéos discutent des objectifs du projet et des résultats obtenus pendant le séjour du chercheur invité.

Pensez bois

Les constructeurs, les entrepreneurs et les architectes sont le public du site Web Think Wood. C'est un beau site qui plaira à l'œil du design de ces professionnels. Think Wood s'associe à des groupes industriels pour fournir une éducation et une inspiration autour des progrès des produits du bois.

Le site propose des articles, des vidéos et des infographies sans frais. Ils visent à fournir les ressources dont leur public a besoin pour tirer profit de la construction en bois.

Les sujets vont de la gestion forestière et de la séquestration du carbone au respect des codes de construction et de sécurité incendie. Ils offrent même des cours de formation continue.

Bien qu'il soit destiné aux professionnels du bâtiment, ce site est très accessible. Il contient de nombreuses informations sur la foresterie durable et des mesures proactives pour réduire l'empreinte carbone de toutes sortes de projets. C'est aussi un endroit idéal pour apprendre les bases du bois massif.

Think Wood excelle dans le visuel. Le site contient des images incroyables de projets de bois à toutes les étapes d'achèvement. Leur galerie de projets est remplie de superbes photos accompagnées de nombreuses informations intéressantes.

L'inspiration est là où Think Wood excelle.

ForêtFier

ForestProud est tout au sujet des solutions climatiques. La Society of American Foresters a récemment fusionné avec le projet #forestproud pour créer une communauté qui soutient et promeut l'action climatique dans nos forêts.

Le site regorge d'articles qui établissent un lien entre la gestion forestière et des résultats positifs concrets. Ils parlent de bois massif et de renouvellement urbain. Ils discutent de la biomasse, des incendies de forêt et des crédits carbone.

Toutes ces informations pourraient être accablantes. Mais il est bien organisé et aide les visiteurs à se concentrer sur la connexion avec les forêts en tant que solution climatique.

Il s'agit d'un site Web « sur le pouls ». Il encourage les membres de la communauté à envoyer des selfies portant leurs t-shirts de marque ou avec leurs autocollants.

Il relie les visiteurs à des vidéos sur les forêts durables et les ressources forestières. Il propose des articles pour éduquer. Il donne même des suggestions de podcasts pertinents. Ce groupe est présent sur les réseaux sociaux et sait s'en servir pour faire avancer sa cause.

ForestProud est un site Web très accessible. C'est accueillant et chaleureux. Les visiteurs peuvent parcourir et apprendre, ou ils peuvent choisir d'interagir. C'est une initiative bien conçue pour promouvoir la gestion forestière et l'action climatique.

Association nationale des palettes et conteneurs en bois

L'Association nationale des palettes et conteneurs en bois est une association professionnelle à but non lucratif qui soutient l'industrie de l'emballage en bois. Son site Internet regorge d'informations pour les professionnels comme pour les internautes curieux.

En tant que défenseur de l'industrie, l'association offre des possibilités de réseautage, de formation et des outils logiciels spécialisés pour la conception de palettes. Les membres peuvent s'inscrire aux événements et trouver les dernières nouvelles de l'industrie.

Ils utilisent également leur site Web pour servir de voix au héros méconnu de la chaîne d'approvisionnement : la palette en bois. Les membres et les non-membres peuvent accéder aux numéros du magazine Pallet Central de l'organisation directement sur le site.

Le site NWPCA est conçu pour les professionnels de l'industrie. Mais il y a aussi beaucoup d'informations sur la durabilité pour le grand public.

Ressources Web préférées

Ces cinq sites Web sont un excellent point de départ pour quiconque s'intéresse à la foresterie et aux produits forestiers. La clé est de construire un réseau de sites Web qui ajoute et fait progresser votre connaissance de l'industrie.

Avez-vous un site Web préféré sur le bois à partager ? Rejoignez-nous sur notre page LinkedIn et commentez les sites Web du créneau de la foresterie et des produits forestiers qui vous plaisent.

 

Fabriqué à partir d'arbres - Les produits forestiers déplacent les marchés

Chaque jour, de nombreux articles utilisés dans la vie quotidienne ont été rendus possibles par les industries des produits forestiers. Les types de produits forestiers les plus demandés sont divers types de bois d'œuvre. Utilisé pour tout fabriquer, des meubles à la construction de maisons en passant par les palettes et les conteneurs en bois ; le bois est vital pour de nombreuses industries.

Les industries du transport et de la logistique utilisent des palettes en bois pour déplacer presque tout. 1,8 milliard de palettes sont utilisées chaque jour, transportant 90% de marchandises mondiales. 90% de ces palettes sont en bois, ce qui en fait l'un des articles dérivés de produits forestiers les plus importants au monde.

Les produits et procédés forestiers ajoutent la durabilité

Les produits forestiers jouent un rôle majeur dans la chaîne d'approvisionnement. Dans le domaine du changement climatique et de l'impact sur l'environnement, la chaîne d'approvisionnement est sous pression pour accroître la durabilité et réduire les émissions de carbone. L'industrie des produits forestiers est à l'avant-garde de la récolte et de la création de ressources renouvelables et de produits réutilisables et recyclables.

Dans le cadre de ce processus, les pratiques d'exploitation forestière modernes intègrent des principes durables pour aider les forêts à rester saines et productives. Les forêts bien gérées génèrent certaines des ressources les plus précieuses pour atténuer le changement climatique et fournissent des produits utiles qui ont un impact positif sur la vie quotidienne.

Logistique de l'emballage en bois et chaîne d'approvisionnement

Les emballages en bois utilisés dans la chaîne d'approvisionnement comprennent les palettes, les caisses, les caisses utilisées pour le transport des marchandises. Des emballages en bois bien conçus empêchent les marchandises d'être endommagées pendant le transport. Lorsqu'ils sont traités thermiquement et certifiés conformément aux normes internationales telles que la NIMP-15, les emballages en bois garantissent que les marchandises se déplacent de manière transparente entre les pays et facilitent le commerce international.

Palettes en bois dans la chaîne d'approvisionnement

Les palettes en bois sont un élément central de la chaîne d'approvisionnement. Leur fonctionnalité les rend faciles à charger et à décharger via des chariots élévateurs et des transpalettes. Leur durabilité aide à protéger les articles expédiés et leur conception les rend faciles à ranger pour les réutiliser.

Les palettes en bois établissent la norme en matière de solidité, de résilience et de durabilité de la chaîne d'approvisionnement. 95% de palettes bois sont recyclées et réutilisés plusieurs fois tout au long de leur cycle de vie. Les palettes, en tant que maillon crucial de la chaîne d'approvisionnement, ouvrent la voie à une chaîne d'approvisionnement circulaire qui élimine les déchets.

Ils sont également de plus en plus populaires auprès des consommateurs pour les projets de bricolage car le public reconnaît leur polyvalence. Lorsqu'elles atteignent la fin de leur durée de vie utile, les palettes en bois sont souvent transformées en d'autres produits utiles comme le paillis, les granulés de bois ou le bois artisanal.

Un défi actuel pour les palettes en bois dans la chaîne d'approvisionnement est la disponibilité. Un approvisionnement constant de palettes de qualité a toujours été en demande. Lorsque la pandémie a frappé, il en a été de même pour une forte augmentation des produits expédiés via le commerce électronique. Alors que l'expédition a rebondi après ces verrouillages initiaux, la demande de palettes a dépassé l'offre.

En même temps, des retards dans d'autres parties de la chaîne d'approvisionnement provoquaient une augmentation du prix du bois d'œuvre. Les industries qui utilisent des palettes pour expédier des produits ont commencé à apprécier la palette en bois comme élément principal d'une chaîne d'approvisionnement stable.

Produits forestiers - Au-dessus et au-delà

Une arrivée relativement nouvelle dans le monde des produits forestiers durables est bois massif. Le bois massif est un produit d'ingénierie composé de plusieurs pièces et couches de bois prises en sandwich. Le résultat est un matériau de construction incroyablement solide et résilient qui est utilisé dans la construction de grands bâtiments qui étaient autrefois construits uniquement avec de l'acier ou du béton. La technologie du bois massif est utilisée pour construire dans Le Canada et l'Europe, et commence maintenant à se lancer de manière significative dans la construction de bâtiments aux États-Unis.

Industrie de l'alimentation en combustible ligneux

Brûler du bois comme combustible n'a rien de nouveau. Mais les procédés utilisés pour ce produit forestier séculaire évoluent. Plutôt que d'utiliser du bois de chauffage traditionnel pour chauffer les maisons, les gens se tournent vers les poêles à granulés.

Les pellets utilisés dans ces poêles sont généralement fabriqués à partir de sous-produits de bois de compression qui, autrement, seraient gaspillés. Les granulés de bois contiennent très peu d'eau, ce qui les rend légers et faciles à manipuler et à transporter. Ils brûler chaud et nettoyer et sont considérés comme neutres en carbone.

Les mêmes pellets peuvent être utilisés pour produire de la vapeur et de l'électricité.

La biomasse constituée de bois et de produits végétaux s'impose comme une option d'énergie propre. Il peut être brûlé directement ou transformé en combustibles gazeux ou liquides. Bien qu'elle ne soit pas aussi propre que l'énergie solaire ou éolienne, elle est beaucoup plus propre que l'utilisation de combustibles fossiles et est renouvelable.

Les bâtiments résidentiels et les industries se tournent vers la biomasse et d'autres sources renouvelables pour leurs besoins énergétiques.

Les produits forestiers nous entourent dans notre vie quotidienne. Les pratiques forestières renouvelables ont créé une industrie qui ouvre la voie dans un monde axé à juste titre sur la durabilité et les émissions nettes de carbone zéro.

Nature's Packaging-Apprenons-en plus sur les scieries

Les scieries restent l'un des outils les plus importants pour la création de planches de bois, en prenant des matériaux de bois brut et en les transformant en bois utilisable. Le fonctionnement de base de la scierie n'a pas beaucoup changé depuis sa création. Dans cet article de Nature's Packaging, nous apprendrons comment fonctionnent les scieries et leur histoire.

Qu'est-ce qu'une scierie ?

Dans une usine moderne, le bois brut peut être écorcé et tronçonné (coupé à longueur) avant d'entrer dans l'usine ou ces processus peuvent faire partie du processus d'admission de l'usine elle-même.

La phase suivante du processus consiste à convertir les grumes en planches à l'aide de plusieurs scies motorisées à différentes étapes qui commencent par couper de gros bois en plusieurs petits morceaux bruts sciés. Ces pièces brutes sciées peuvent ensuite être "re-sciées", c'est-à-dire lorsque le bois est fini en planches de différentes épaisseurs et longueurs, et peuvent également être rabotées pour plus de douceur.

Ceci est un aperçu général rapide des processus et des méthodes dans une scierie, il existe de nombreuses opérations spécialisées différentes qui peuvent également avoir lieu dans une scierie et celles-ci seront couvertes dans d'autres articles de Nature's Packaging.

L'histoire de la scierie

Avant l'utilisation des scieries, les planches étaient coupées manuellement à l'aide de scies actionnées par des hommes. Le bois a été riveté et raboté puis taillé.

Opération scie de long

En règle générale, deux hommes utilisaient une scie sauteuse ou une scie de long pour ce faire, un au-dessus et une personne en dessous dans une fosse à scie. La scie sauteuse, une longue lame tenue de chaque côté, était déplacée d'avant en arrière pour couper le bois juste au bon niveau.

Il existe des traces de scieries mécaniques datant du 3rd siècle de notre ère.

Scierie de pierre romaine Hiérapolis-IIIe siècle après JC

Dans le 11e siècle, l'utilisation de moulins à eau a contribué à alléger le fardeau tout en produisant davantage de matériaux dont les gens avaient besoin à mesure que les villes et les villages se développaient. Ces systèmes hydrauliques étaient courants en Espagne, au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique du Nord. Quelques centaines d'années plus tard, ils étaient largement présents dans toute l'Europe.

Moulin à roue à eau

Dans cette version d'une scierie, un mouvement circulaire de la roue a aidé à créer le mouvement de la lame. Seule la scie avait de l'énergie dérivée de l'eau et les bûches étaient généralement encore chargées à la main. Un chariot mobile a finalement été développé pour accélérer cela.

Au 18e siècle, la révolution industrielle a entraîné des changements importants pour l'industrie du bois. Une lame de scie circulaire a été inventée à cette époque, le crédit revenant à Samuel Miller via un brevet britannique #1152 en 1777.

L'utilisation de la vapeur dans les opérations de scierie un siècle plus tard signifiait que les scieries pouvaient fonctionner à un rythme plus rapide pour répondre à la demande toujours croissante. Le bois de rebut de l'usine était souvent utilisé pour entretenir une chaudière.

Dans le 20e siècle, l'électricité a été introduite et a revitalisé le fonctionnement des scieries. En ajoutant de l'énergie électrique et plus d'innovation grâce à la technologie informatique, les scieries peuvent produire du bois à un rythme très rapide en maximisant le nombre de coupes optimales prises dans une seule bille.

Comment fonctionnent les scieries d'aujourd'hui

Les mêmes méthodes de base sont encore utilisées dans les scieries aujourd'hui, bien que les scieries d'aujourd'hui soient de taille beaucoup plus massive et capables de produire une grande quantité de bois très rapidement. Leur fonctionnement est coûteux car la plupart sont hautement informatisés pour utiliser autant de matériel que possible tout en travaillant pour être efficaces.

Le processus fonctionne comme suit :

  • Les arbres sont sélectionnés pour la récolte, les arbres abattus, et ils sont coupés à longueur, ce qui signifie que seules les grumes sont amenées à l'usine pour être utilisées.
  • Les branches sont supprimées dans un processus appelé limitation. Les grumes sont chargées sur un camion et conduites à un chemin de fer ou à un autre endroit à proximité pour le transport.
  • Les rondins sont écaillés et écorcés dans un premier temps. Ensuite, les grumes sont triées par essence, taille et utilisation finale, comme les copeaux, le contreplaqué ou le bois d'œuvre.
  • Les grumes sont ensuite dimensionnées pour pouvoir être placées dans la scierie en fonction de l'objectif final souhaité.
  • Les équarris (ou rondins inachevés) seront ensuite décomposés davantage. Les coupes, qui sont des planches non finies, sont ensuite débordées pour éliminer les irrégularités.
  • Les pièces finies sont taillées, séchées pour éliminer l'humidité, rabotées pour en lisser la surface, puis expédiées vers leur destination.

L'essor des scieries mobiles

Scierie portative

Les scieries portatives existent depuis plus de 100 ans, mais elles ont acquis une réelle popularité dans les années 1970. Ces opérations de scierie portative ont permis de répondre à l'explosion des besoins en produits de bois d'œuvre dans les industries de la construction et des produits forestiers.

Parce que ces systèmes portables peuvent traiter des matériaux qui seraient autrement gaspillés ou sous-utilisés, ils constituent une solution unique pour l'industrie d'aujourd'hui et peuvent aider à réduire les émissions de carbone en traitant les matériaux sur place.

Les scieries à ruban portatives à trait fin sont relativement faciles à utiliser et peuvent produire du bois fini de haute qualité à partir de presque toutes les espèces d'arbres. Au départ, de nombreux propriétaires fonciers ont acheté des scieries à portail afin de pouvoir défricher rapidement un peuplement d'arbres. Ils ont découvert que le bois était une entreprise rentable, ce qui les a encouragés à étendre leurs activités.

Aujourd'hui, les scieries portatives sont efficaces non seulement pour produire des produits finis de qualité, mais elles réduisent également l'impact environnemental de la production de bois d'œuvre. Une scierie portative peut récolter de plus petites sections dans un peuplement d'arbres et réduit le besoin de transporter les grumes vers une autre installation pour la transformation, supprimant ainsi des étapes du processus.

Les scieries mobiles peuvent être utiles dans les zones urbaines. Les arbres qui présentent un risque pour la sécurité publique des piétons ou qui ne seraient normalement pas transformés en milieu urbain peuvent être enlevés et transformés en planches et autres matériaux utilisables.

Les scieries portatives peuvent contribuer à favoriser une plus grande intendance des forêts grâce à une gestion forestière plus précise et à la réduction de l'impact environnemental des activités de récolte.

Produits forestiers américains - Revue annuelle du marché 2015-2021

Le marché des produits forestiers aux États-Unis est sain, mais pour combien de temps ? Les pressions macroéconomiques mondiales infligent des douleurs inflationnistes à tout, des palettes en bois aux articles ménagers essentiels, et le secteur des produits forestiers n'est pas différent. Depuis le début de 2020, le verrouillage de la pandémie de COVID et les mesures de santé et de sécurité publiques ont presque paralysé l'économie mondiale. Aujourd'hui, nous sortons toujours de l'hibernation, pour ainsi dire, mais il y a aussi beaucoup de place pour l'optimisme.

Les produits forestiers ont relativement bien résisté à la pandémie et aux confinements qui ont suivi. Cela ne signifie pas que de sérieux défis subsistent, mais les perspectives globales ont une trajectoire positive. Avec ces considérations à l'esprit, voici une ventilation des plats à emporter les plus critiques du dernier rapport Revue annuelle et perspectives du marché américain des produits forestiers, 2015-2021.

Objet de la revue annuelle du marché

L'examen annuel du marché vise à établir une analyse holistique de l'industrie des produits forestiers, y compris une ventilation de chaque segment de marché, comme les sciages de résineux et les sciages de feuillus. Le rapport décrit également les évolutions qui façonnent la consommation des produits forestiers. L'essor du marché de l'habitation en est un excellent exemple, car la demande de bois brut et de matériaux de construction demeure historiquement élevée.

Il y a même une brève mention de la façon dont l'énergie de la biomasse cadre avec l'accent mis par le gouvernement fédéral sur la durabilité et le changement climatique. Pris ensemble, chacun de ces facteurs donne une image complète de l'industrie américaine des produits forestiers. L'auteur de la revue, Delton conseiller municipal, a inclus tout ce qui pourrait affecter l'entreprise au cours des cinq prochaines années environ.

État actuel du marché des produits forestiers

Fait intéressant, le résultat final du rapport est le suivant : la fin de table de la pandémie de covid-19 influence toujours l'économie américaine dans son ensemble, et le marché des produits forestiers n'est pas différent. Plus précisément, l'examen identifie les contributeurs les plus importants à la perturbation comme étant la baisse de la demande mondiale de produits du bois, les événements géopolitiques et les différends commerciaux qui durent depuis plusieurs années.

Mais selon l'auteur du rapport, un marché immobilier sain aux États-Unis devrait être une aubaine pour l'industrie des produits forestiers, car les prix des maisons continuent d'augmenter et le manque de maisons disponibles à la vente, y compris la construction de nouvelles maisons qui ne peut tout simplement pas suivre le rythme des consommateurs. demande. Il s'agit d'un aperçu de haut niveau du rapport, alors examinons de petits éléments d'information et de données qui entrent dans l'examen.

Informations et données dans l'examen annuel du marché

L'auteur du rapport complète l'examen en examinant les informations et les statistiques qui se concentrent sur les produits forestiers. L'étude se penche sur la consommation, le commerce, les prix, le crédit, la production et les effets macroéconomiques susmentionnés. L'examen catégorise chaque segment de marché. L'inconvénient est que la nomenclature utilisée par l'auteur peut être différente de la terminologie que vous utilisez en interne au sein de votre entreprise ou de votre industrie. En outre, il existe également des données sur les prix des produits, le commerce international, les marchés intérieurs et les initiatives politiques.

Quand la revue annuelle du marché est-elle publiée ?

Publié en collaboration avec le Département de l'agriculture des États-Unis, Revue annuelle et perspectives du marché américain des produits forestiers, 2021-2025 sort chaque année. La principale différence cette année est la profondeur et l'importance des perturbations déclenchées par la pandémie de COVID-19. En tant que tel, le rapport examine le marché dans son intégralité au lieu de se concentrer sur un seul sous-secteur.

La période en question peut différer d'un rapport à l'autre, car les conditions économiques dictent jusqu'où les futurs leaders de l'industrie devraient rechercher les tendances à court terme. Cette fois, le rapport décrit ce à quoi l'industrie pourrait bientôt être confrontée de 2021 à 2025. Il s'agit du temps minimum nécessaire à une analyse statistique appropriée qui cherche à prévoir les tendances en juxtaposition avec les données passées. À partir de là, l'examen décompose les statistiques et les plus grandes influences pour chaque catégorie de produits forestiers.

Catégories de produits forestiers dans le rapport

Selon la définition des produits forestiers du rapport, le marché américain peut être divisé en plusieurs catégories :

  • Production, commerce et consommation de produits du bois
  • Résineux sciés
  • Commerce de grumes de résineux
  • Bois dur scié
  • Commerce de grumes de feuillus
  • Bois à pâte
  • Meubles
  • Panneaux structuraux
  • Produits en bois d'ingénierie
  • Contreplaqué de feuillus
  • Panneaux de particules et panneaux de fibres de moyenne densité
  • Panneau dur
  • Panneau isolant
  • Bois de chauffage

De plus, l'auteur explique l'impact des conditions économiques sur chaque segment de marché. En adoptant cette approche, le rapport peut donner une vue à 360 degrés de l'industrie des produits forestiers et de son orientation future. Les chefs d'entreprise ont besoin d'une représentation précise de l'industrie pour faire des investissements et planifier des succès - ou d'autres perturbations économiques dues à des facteurs indépendants de leur volonté (par exemple, la hausse de l'inflation).

Actuellement, nous en sommes encore aux premiers stades d'une reprise après la COVID-19, qui affectera très probablement la trajectoire de l'industrie à court terme. Et les pays sont confrontés aux vents contraires de l'invasion de l'Ukraine et de l'environnement de récession qui a suivi.

Certains segments ressentiront l'impact plus que d'autres. Le but de l'examen est de fournir une fourchette de départ sur la façon dont ces forces affecteront ces marchés. Sans ces informations, les entreprises leaders du secteur auraient beaucoup plus de mal à obtenir un instantané du marché et à déterminer si les facteurs aggravants sont hors de leur contrôle ou non.

Prenez le temps d'examiner le rapport, qui peut être trouvé sur le lien ci-dessus, et voyez comment les conditions économiques peuvent être prises en compte dans votre prise de décision stratégique.

 

Wood biomass

La biomasse ligneuse : une étude sur l'emballage de la nature – Partie 2

***Nature's Packaging continue cette semaine avec Woody Biomass – Part 2***

 

Comment la biomasse ligneuse produit-elle de l'énergie ?

La biomasse ligneuse produit de l'énergie par plusieurs méthodes :

La combustion

Combustion de biomasse est l'une des plus anciennes ressources énergétiques contrôlables. La combustion consiste à brûler du bois pour produire de la chaleur.

Il s'agit d'une réaction chimique au cours de laquelle l'oxygène et la biomasse se combinent à des températures élevées pour produire de la vapeur d'eau, du dioxyde de carbone et de la chaleur.

La combustion est un processus largement utilisé pour générer de l'électricité qui est une source d'énergie efficace, économique et pratique.

Gazéification

Gazéification consiste à transformer la biomasse ligneuse en gaz combustible. Le gaz combustible peut alors faciliter l'alimentation des moteurs. Le processus de gazéification utilise une faible quantité d'oxygène et lorsqu'il est utilisé pour convertir des matériaux carbonés solides, il peut également produire un gaz riche en hydrogène.

Pyrolyse

La pyrolyse est une voie prometteuse pour générer de l'énergie à partir de déchets. Lors de la pyrolyse, le bois est chauffé sans oxygène pour produire un combustible liquide ou solide.

Pyrolyse de la biomasse consiste à décomposer la matière organique en chaînes moléculaires plus simples à l'aide de la chaleur. Ce processus produit non seulement de l'énergie, mais également des carburants et d'autres produits chimiques. Les carburants créés à l'aide du processus de pyrolyse rapide ont le potentiel d'aider réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules par un énorme 51% à 96%.

Le chauffage de la biomasse la décompose en cellulose, lignine et hémicellulose. Ces composants peuvent être utilisés pour produire de l'énergie par combustion ou par d'autres moyens.

Autres produits de Woody Biomass

La biomasse ligneuse est une ressource polyvalente qui peut être utilisée pour créer de nombreux types de produits différents, dont voici quelques-uns :

Biochar

Nous avons couvert le biochar dans un précédent Nature's Packaging article de blog. Le biochar est une forme de carbone généré à partir de sources de biomasse comme les copeaux de bois, les résidus végétaux et d'autres déchets agricoles. Il est créé pour convertir le produit carboné de la biomasse en une forme plus stable, autrement connue sous le nom de séquestration du carbone.

Biochar n'est pas réellement un produit unique. Au lieu de cela, le biochar est constitué de nombreuses formes différentes de carbone noir qui sont uniques dans leur composition chimique et physique en raison des matières premières d'origine, du processus de création, des méthodes de refroidissement et des conditions générales de stockage.

Vinaigre de bois

Le vinaigre de bois est un sous-produit liquide issu de la production de charbon de bois. C'est un liquide généré à partir de la combustion et du gaz de bois frais brûlant dans des conditions sans air. Lorsque le gaz est refroidi, il se condense et le liquide restant est un produit de vinaigre. Le vinaigre de bois brut contient plus de 200 produits chimiques

Le vinaigre de bois est utilisé pour améliorer la qualité du sol, éliminer les parasites et contrôler la croissance des plantes. Il accélère la croissance des racines, des tiges, des tubercules, des feuilles, des fleurs et des fruits, mais peut être très toxique pour les plantes si une trop grande quantité est utilisée lors de l'application. Le vinaigre de bois est sans danger pour la matière vivante et les organismes de la chaîne alimentaire, en particulier pour les insectes qui aident à polliniser les plantes.

Polymères et composites à base de bois

Le recyclage du bois en fin de vie dans les emballages, les débris de construction et les déchets de démolition, puis la combinaison de ces matériaux avec des plastiques pour former des composites bois-polymère (WPC) crée des produits à base de bois solides qui ont de très larges capacités d'utilisation. Ces composites recyclés ont un impact environnemental très faible en termes de potentiel de réchauffement global (PRG) et de potentiel d'effet de serre. La polyvalence des composites bois-polymère permet de créer des produits ayant des valeurs de résistance prédéterminées qui correspondent à leurs nombreuses applications.

Matériaux de source chimique

Dans le passé, il était difficile de transformer la biomasse ligneuse en combustibles ou en d'autres produits primaires. La lignine présente était difficile à extraire. Maintenant, grâce à la décomposition thermodynamique et à la science chimique, la lignine peut être extraite et est assez bonne comme additif biopolymère pour les formules adhésives et peut également être transformée en agents liants, agents dispersants et stabilisateurs d'émulsion. Cela signifie que sa polyvalence dans les applications chimiques multifonctionnelles en fait une excellente application dans les processus de fabrication chimique.

La biomasse ligneuse dans le futur

Les avancées technologiques dans les sciences des produits forestiers permettent de trouver chaque année des utilisations plus fonctionnelles de la biomasse ligneuse. Commençant comme une ressource durable et une source d'énergie qui peut être reconstituée au fil du temps, c'est un catalyseur respectueux de l'environnement qui trouve maintenant de nouvelles applications dans la science des matériaux.

À mesure que le besoin de sources d'énergie augmente, la biomasse ligneuse est complémentaire d'autres sources d'énergie naturelles telles que l'éolien et le solaire et assure la sécurité énergétique des industries manufacturières et de production. Ainsi, les sociétés commerciales explorent de nombreux types de solutions bioénergétiques.

Développer la technologie pour améliorer la viabilité économique de la biomasse ligneuse assure un avenir durable pour la production d'énergie. C'est renouvelable, neutre en carbone, et un impact environnemental plus faible est un attribut idéal pour les besoins futurs.

 

Forest Products Marketing Unit

Commercialisation des produits forestiers

Depuis plus de 100 ans, le Laboratoire des produits forestiers est à l'avant-garde de l'optimisation forestière. Leurs recherches, qui ont commencé avec la préservation des traverses de chemin de fer, s'étendent maintenant sur des centaines de domaines.

Ils développent des technologies pour les produits du bois afin de maximiser leur potentiel économique. Leurs recherches sont également essentielles pour lutter contre la déforestation et le changement climatique tout en tirant le meilleur parti de chaque arbre récolté.

Le Laboratoire des produits forestiers n'existe pas dans le vide. Ses recherches sont destinées à être partagées et utilisées dans l'ensemble de l'industrie. Une utilisation judicieuse et efficace des produits forestiers se traduit par des forêts saines et durables et des opportunités économiques généralisées.

Objectif

Alors, pourquoi ont-ils besoin d'une unité de marketing ? Le marketing pour FPL n'est pas une question de publicité ou de gestion d'image. L'US Forest Products Marketing Unit (FPMU) s'occupe d'établir des relations avec des entités publiques et privées.

Ces partenariats permettent à la recherche effectuée à la FPL de profiter à l'industrie des produits forestiers, au public et à l'environnement.

Organiser la distribution de l'information, de l'innovation et de la technologie aux industries vastes et complexes de la foresterie et des produits forestiers n'est pas une mince tâche. Mais sans ces efforts, les recherches exhaustives du FPL seraient largement sous-utilisées et ses technologies resteraient largement non implémentées.

La FPMU aide à partager et à aider à l'utilisation de pratiques bénéfiques en matière de produits forestiers à travers le pays. Avec l'aide de fonds fédéraux, ils poursuivent des initiatives visant à promouvoir des produits et des processus forestiers plus intelligents et de meilleure qualité.

Histoire

Commencée en 1992 et élargie en 1996, une relation formelle a été établie entre la FPL et l'industrie forestière. Pour transférer la recherche et la technologie du laboratoire vers le monde extérieur, la nouvelle unité commune de marketing technologique avait un objectif ambitieux. Ils créeraient un cadre national qui équilibrerait l'utilisation environnementale et économique des forêts du pays.

Cela signifiait établir de solides partenariats de coopération avec les chefs de file de l'industrie étatique et privée. La recherche et le développement menés au FPL avaient besoin d'une manière organisée d'atteindre les entités dont ils pourraient le plus bénéficier.

La nouvelle unité a contacté d'autres spécialistes du marketing technologique et diverses organisations forestières publiques et privées pour créer une équipe. Cette équipe était dédiée à la planification des projets, à l'identification des besoins des clients et à la mise en œuvre de la technologie pour répondre à ces besoins.

Lorsque l'entente de 1996 a été rédigée, l'un des principaux objectifs était d'administrer les subventions pour la biomasse ligneuse. L'objectif de ce programme était d'utiliser le bois comme source d'énergie.

Au cours des années qui ont suivi sa fondation officielle, la FPMU a élargi sa portée. Leurs projets coopératifs incluent désormais des initiatives allant de la nanotechnologie à la réduction de la taille et du taux des incendies de forêt.

Objectifs

La FPMU a un ensemble d'objectifs qui couvrent beaucoup de terrain. Ils se concentrent sur les partenariats nouveaux et existants, la coordination des services et l'apport des experts du FPL à des institutions extérieures.

Pour que le FPL ait le plus grand impact, il a besoin d'un noyau solide de coopération entre un grand nombre d'entités externes. La FPMU établit, développe et maintient ce noyau vital pour étendre la portée de la FPL.

L'objectif primordial de l'Unité de commercialisation des produits forestiers est de fournir une coordination et une assistance au niveau national. Cet engagement collaboratif est conçu pour maximiser l'utilisation économique et environnementale de la recherche et des technologies FPL.

Les objectifs actuels incluent des incitations pour une utilisation accrue de la biomasse, l'accélération du reboisement, la création de marchés, l'assistance technique, l'administration de programmes de subventions, etc.

La gestion des ressources à l'échelle nationale est une tâche complexe. En se concentrant sur le marketing innovant et les avancées technologiques, le FPMU élargit les opportunités d'utilisation et de gestion des produits forestiers dans les paysages urbains et ruraux.

Gouvernance

La gouvernance de l'Unité de commercialisation des produits forestiers est un peu compliquée. La portée nationale et la coordination avec d'autres entités font de l'orientation et de la surveillance du programme la clé de son succès.

Voici un aperçu de la structure de gouvernance de base :

  • Le directeur du Laboratoire des produits forestiers est le directeur général du programme. Ils orientent la FPMU vers la réalisation de ses objectifs annuels.
  • Les chefs adjoints du Service forestier assurent une large surveillance de la FPMU. Ils sont également chargés de la tâche importante d'approuver les principaux éléments de planification de la FPMU. Ces éléments comprennent le plan de mise en œuvre, le plan de travail annuel et le budget de fonctionnement annuel.
  • Le personnel de la FPMU comprend un gestionnaire de programme, un technologue en produits forestiers, un spécialiste des ressources naturelles, un technologue de recherche en produits forestiers, un forestier de recherche, un coordinateur de partenariat, un spécialiste en informatique et un soutien au programme. Ce groupe est chargé de la mise en œuvre quotidienne des projets et programmes.

Cette petite mais puissante équipe permet au FPL de travailler au niveau national pour guider à la fois l'utilisation économique efficace de tous les produits forestiers et conserver et promouvoir des forêts saines.

Les 5 types de produits forestiers innovants – Partie 2

Bienvenue aux lecteurs de NP ! Dans le première partie de notre série de produits forestiers innovants, nous avons étudié ces technologies de pointe dans la science des produits forestiers :

  1. Composites avancés et comment la technologie des produits forestiers comme la fibre d'arbre et les déchets de bois sont utilisés dans des processus comme la construction de meubles.
  2. Structures avancées et comment les produits du bois sont utilisés dans l'architecture pour réduire l'empreinte carbone des bâtiments et créer un beau design.
  3. Bioraffinerie forestière et comment les processus biologiques associés au bois peuvent être utilisés pour créer des carburants comme l'éthanol et d'autres substances fermentées.

Explorons maintenant des technologies de produits forestiers plus novatrices.

Nanotechnologie du bois

La nanotechnologie représente un domaine de pointe dans les sphères multidisciplinaires de la science et de la technologie. D'une manière générale, il fait référence à l'analyse et à l'ingénierie de la matière aux échelles moléculaire et atomique. Pour mettre la pratique en perspective, un nanomètre équivaut à un milliardième de mètre.

Quel est le lien entre la nanotechnologie et la foresterie et les produits du bois ? Eh bien, les scientifiques recherchent et développent actuellement des matériaux et des systèmes liés au bois qui comprennent des propriétés chimiques, physiques et biologiques différentes de celles des matériaux trouvés à plus grande échelle. Les chercheurs du FPL, par exemple, mènent des études à l'échelle nanométrique pour explorer des concepts tels que la porosité dans le bois, qui est l'espace vide entre les parois cellulaires, et comment l'utiliser pour créer des propriétés magnétiques ou une conductivité électrique.

Notre capacité croissante à explorer et à manipuler des matériaux à une si petite échelle est passionnante pour les chercheurs des secteurs de l'ingénierie et de la technologie. Les nanomatériaux de bois pourraient être ajoutés à tout, du ciment aux produits en tissu, pour augmenter leur durabilité et leur durabilité. Dans certains cas, ils pourraient même être utilisés pour produire des matériaux résistants à la chaleur. La nanocellulose recèle un potentiel prometteur en tant que substitut peu coûteux des matériaux non renouvelables à base de pétrole dans pratiquement tous les secteurs manufacturiers.

Utilisation de la biomasse ligneuse

L'ouest des États-Unis a connu un nombre croissant d'incendies de forêt intenses ces dernières années. Une partie de la raison de cette augmentation est liée au fait que ces zones forestières contiennent des quantités importantes de bois de petit diamètre et une prolifération qui préfère les conditions ombragées à la lumière du soleil. Ces forêts en surcroissance sont sujettes aux infestations, aux maladies et au risque accru d'incendies de forêt se développant par des moyens artificiels et naturels.

Existe-t-il une solution à ce problème dangereux ? Une grande partie des terres forestières aux États-Unis appartient à des propriétaires privés et la gestion relève de la responsabilité du propriétaire foncier. Ainsi, certaines terres sont gérées au moyen de techniques de sylviculture et de gestion appropriées. D'autres terres forestières sont laissées à l'état sauvage car le processus de gestion peut être coûteux et demander beaucoup de main-d'œuvre.

Le FPL a recherché les meilleures façons d'utiliser les sous-produits de ce type de terres forestières et l'utilisation de la biomasse ligneuse peut offrir une alternative viable et durable. Le FPL étudie comment aider les petites communautés rurales à utiliser le potentiel de la biomasse ligneuse pour alimenter les systèmes de chauffage des bâtiments et intégrer l'utilisation de bois de petit diamètre dans de grandes structures telles que des hangars, des ponts, des sentiers, des abris de pique-nique et d'autres architectures. Le but étant d'aider ces communautés à trouver une méthode durable et économiquement viable pour gérer les terres forestières.

Conclusion : les produits forestiers innovants changent le monde

Il existe de nombreuses façons pour les industries et les communautés d'utiliser les sous-produits innovants de la forêt et du bois. À l'avenir, les innovations en matière de produits forestiers incluront des processus encore plus durables dans le but d'aider les entreprises et les communautés à devenir plus conscientes de l'écologie et à avoir un effet plus positif sur le changement climatique.

Les 5 types de produits forestiers innovants – Partie 1

Les précieuses forêts américaines regorgent de ressources qui aident la société à prospérer. En plus d'offrir aux habitants et aux vacanciers un lieu de randonnée et de détente, les zones boisées permettent d'accéder à des biens, notamment des matériaux de construction, du papier, des emballages et du bois pour les maisons et les bâtiments commerciaux. Dans certains cas, les produits forestiers peuvent même être utilisés dans des compléments médicaux et diététiques, et comme carburant pour les véhicules. En termes simples, les modes de vie contemporains sont imprégnés de forêts et de leurs nombreuses ressources.

Bien sûr, l'utilisation efficace des ressources forestières exige que nous prêtions une attention particulière aux questions entourant la durabilité et la conservation. Le Laboratoire des produits forestiers (FPL) – basé à Madison, Wisconsin – est l'un des nombreux centres de recherche promouvant les pratiques responsables dans l'industrie forestière.

En collaboration avec d'autres agences gouvernementales et des entreprises publiques et privées, la FPL explore comment nous pouvons continuer à produire des produits forestiers essentiels tout en nous protégeant contre les incendies de forêt, les espèces envahissantes et d'autres problèmes liés au changement climatique.

Dans cet article, nous explorerons les types de produits que la FPL étudie actuellement et comment ils sont les pionniers d'une approche scientifique de la foresterie. Les principaux domaines de recherche des US Forest Product Labs comprennent :

Composites avancés

Les composites de bois sont des matériaux fabriqués à partir de nombreux matériaux forestiers différents tels que les fibres d'arbres, les flocons de bois, les déchets de bois et les biofibres naturelles comme la paille de maïs et les plumes de volaille. Les composites de bois peuvent aider à réduire la production de déchets et à améliorer l'efficacité économique des projets de reconstruction forestière.

Le FPL continue de trouver de nouvelles façons de produire des matériaux composites, dont beaucoup sont utilisés dans l'ameublement et les grands projets de construction. Plus précisément, les composites avancés sont souvent utilisés dans les panneaux intérieurs et les structures de support utilisées pour ériger de nouveaux bâtiments. En plus d'aider à protéger les forêts et à réduire les déchets, le bois composite est léger, durable, peu coûteux et facile à travailler. À l'avenir, la FPL espère concevoir des composites offrant une durabilité et une facilité d'entretien encore meilleures.

Structures avancées

Les structures avancées sont des produits du bois couramment utilisés dans les résidences, les bâtiments commerciaux et les infrastructures de transport. En règle générale, ces produits offrent une résistance, une conception de pointe, un contrôle de l'humidité et une gamme de revêtements et de finitions.

Le bois est utilisé comme matériau de construction essentiel depuis des millénaires grâce à sa durabilité et son prix abordable. De manière passionnante, les structures en bois avancées peuvent même aider à lutter contre le changement climatique grâce à leur capacité à stocker le carbone et à être recyclées. En tant que tel, le bois a une empreinte environnementale inférieure à celle de l'acier et du béton. Compte tenu des avantages évidents du bois d'œuvre, la FPL continue de rechercher des moyens d'accroître son efficacité et sa durabilité.

Bio-raffinerie forestière

Les zones boisées représentent certaines des sources les plus riches au monde de produits chimiques et de carburants biologiques. De plus, ils ne nécessitent pas de pesticides ou d'engrais comme d'autres sources de sous-produits biologiques tels que le maïs et le riz. En tant que tel, le FPL s'est engagé à rechercher comment améliorer les technologies de bioraffinerie pour produire des produits chimiques et des carburants précieux pour le transport.

Actuellement, les produits biologiques sont fabriqués en hydrolysant le bois en sucres. Ces sucres sont ensuite fermentés pour créer de l'éthanol ou d'autres substances fermentées. Le FPL recherche de nouvelles façons de modifier l'ADN de la levure pour augmenter le niveau d'éthanol produit au cours de ce processus.

À bien des égards, cette recherche ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. Alors que les terres boisées se remplissent d'arbres surpeuplés et de déchets forestiers, de nouvelles opportunités s'offrent à nous pour nettoyer la forêt et satisfaire un besoin toujours croissant de carburants alternatifs. Cependant, la récolte de la biomasse pour la production de produits chimiques et de carburants est coûteuse et prend du temps. À ce titre, nous devons trouver des moyens plus rentables d'extraire la biomasse des forêts.

Joignez-vous à Nature's Packaging la semaine prochaine pour découvrir les deux derniers types d'innovation de produits forestiers.

Carbon Sequestration

Qu'est-ce que la séquestration du carbone ?

La séquestration du carbone est le processus de capture du carbone et de son stockage d'une manière qui ne contribuera pas au changement climatique.

Si vous connaissez le concept d'empreinte carbone, vous êtes sur la bonne voie. Une empreinte carbone mesure la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à des activités telles que la conduite d'un véhicule ou l'utilisation de l'électricité pour faire fonctionner les installations et les machines.

Les gaz à effet de serre emprisonnent la chaleur dans notre atmosphère et contribuent au réchauffement climatique. Ce sont des « gaz à effet de serre » parce qu'ils fonctionnent comme le verre d'une serre : ils laissent entrer la lumière du soleil mais ne permettent pas à la chaleur générée de s'échapper de l'atmosphère terrestre vers l'espace. Le résultat est que les températures mondiales augmentent et que les conditions météorologiques deviennent plus sévères et moins prévisibles.

Le dioxyde de carbone et le méthane sont deux gaz à effet de serre courants qui sont produits par des activités telles que la combustion de combustibles fossiles ou gestion du bétail.

Mais la nature a développé une excellente ressource pour aider à extraire le carbone de l'environnement.

L'arbre merveilleux.

À mesure que les arbres mûrissent, ils absorbent la lumière du soleil par photosynthèse et stockent le carbone sous forme de glucides, qui sont utilisés par l'arbre pour sa croissance. Ce processus de capture du carbone se produit dans toutes les plantes pour convertir la lumière du soleil en énergie chimique. Les arbres y sont particulièrement doués car ils ont généralement une structure racinaire et foliaire étendue.

Si l'arbre est récolté pour devenir un produit forestier comme le bois d'œuvre, il retient ce carbone, ce qui signifie que les produits du bois agissent comme des « puits » pour le dioxyde de carbone dans l'atmosphère. En d'autres termes, l'utilisation du bois aide à éliminer le carbone de l'atmosphère, ce qui peut aider à atténuer le changement climatique.

Le bois : une centrale de stockage de carbone

Les racines, le tronc, les branches, les feuilles et la sève d'un arbre contiennent tous du carbone et, pendant leur croissance, ils absorbent encore plus de dioxyde de carbone.

La quantité de carbone stockée dans un arbre particulier varie en fonction de sa taille et de son âge, du type de bois qu'il produit (feuillus ou résineux) et de la densité du bois. Vous pouvez déterminer la densité en mesurant l'espace occupé par un échantillon de bois séché au four.

La capacité de stocker du carbone dans la biomasse végétale, comme les arbres, rend possible la création d'une source d'énergie durable.

Le processus de séquestration du carbone comprend trois étapes principales :

  1. Capter le CO2 de l'atmosphère
  2. Le transporter vers un stockage souterrain.
  3. Stockage du CO2 capté

La quantité de carbone séquestrée dépendra de divers facteurs, dont le climat, la géographie et les pratiques de gestion des terres.

Pendant des siècles, l'humanité a compté sur les forêts et le bois pour une multitude de produits. Aujourd'hui, les industries récoltent et utilisent les arbres pour tout, des matériaux de construction aux cosmétiques.

Or, il s'avère que les produits forestiers sont capables de poursuivre leur processus de séquestration du carbone. Au lieu de relâcher du carbone dans l'atmosphère par décomposition, les produits du bois peuvent stocker du carbone dans leur structure cellulaire, le gardant hors de l'atmosphère. Ça veut dire les produits du bois sont une excellente source d'énergie renouvelable!

En tant que ressource renouvelable, le bois est une composante essentielle de l'économie circulaire. Les produits du bois stockent le carbone tout au long de leur cycle de vie et peuvent contribuer à atténuer les émissions de gaz à effet de serre.

Le bois est très souvent l'un des rares matériaux produits et utilisés dans une même région géographique. Il en résulte une faible empreinte carbone par rapport à de nombreux autres matériaux (par exemple, le béton, l'acier, le plastique).

Réduire > Réutiliser > Recycler > Renouveler

Encourager l'utilisation de produits du bois qui séquestrent le carbone n'est qu'une petite partie de l'impact positif plus large sur l'environnement et le changement climatique. Une autre étape de cette équation consiste à réduire-réutiliser-recycler autant que possible.

Le bois est une ressource renouvelable. Les forêts gérées de manière responsable contribuent à la lutte contre le changement climatique en absorbant le CO2 de l'atmosphère à l'échelle mondiale. Et ils le font à un rythme étonnant. Un seul arbre feuillu peut absorber jusqu'à 48 livres de dioxyde de carbone par an, et un acre de forêt peut absorber deux fois plus de CO2 qu'un acre de terre agricole.

Lorsque vous achetez des produits comme des palettes en bois à utiliser dans votre chaîne d'approvisionnement, vous soutenez une industrie qui utilise une ressource renouvelable et recycle cette ressource des millions de fois par jour, chaque jour.

 

© 2022 Nature's Packaging® est enregistré au niveau fédéral auprès du US Copyright Office par la National Wooden Pallet & Container Association. Tous les droits sont réservés.