Des articles

Identification et atténuation de la moisissure sur les palettes en bois

Alors que nous traversons les chauds mois d'été en Amérique du Nord, un nombre croissant de Emballage de la Nature les lecteurs saisissent des requêtes de recherche concernant le moule de palette. Que vous soyez un fournisseur de palettes, un utilisateur de palettes ou même un amateur, il existe des mesures pratiques qui peuvent être prises pour prévenir ou atténuer la moisissure. Cet article de blog fournit un point de départ rapide pour mieux comprendre le problème de la moisissure sur les palettes en bois et les options pour la gérer.

Qu'est-ce que le moule de palette et quelles sont les préoccupations?

Moule (ou mouler dans d'autres pays anglophones) est un champignon qui se développe sous forme de filaments multicellulaires.


Filaments de moule

Les spores de moisissures se trouvent partout dans l'environnement et elles sont plus susceptibles de coloniser les surfaces de bois qui ont une teneur en humidité supérieure à 19%.

Sur les palettes en bois, la moisissure peut produire des spores pigmentées à la surface du bois. Ils peuvent apparaître dans différentes couleurs, tandis que certains peuvent ne pas être visibles à l'œil nu.

Il y a eu une demande croissante de emballage en bois sans moisissure des secteurs alimentaire et pharmaceutique ces dernières années. La principale préoccupation avec la moisissure concerne la transmission des spores. Les spores en suspension dans l'air peuvent atterrir sur les surfaces avoisinantes, potentiellement contaminer ou pousser sur les matériaux avoisinants.

Les spores peuvent également coloniser d'autres emballages ou palettes en bois adjacents, augmentant ainsi l'étendue du problème. Les problèmes de santé secondaires comprennent l'asthme et la production de toxines. Comme les autres particules en suspension dans l'air, les spores peuvent provoquer de l'asthme. Plus il y a de spores, plus le risque est élevé. Comme le note un chercheur, certains champignons de la moisissure sont également capables de produire des toxines, mais si des niveaux élevés de toxines peuvent avoir des effets sur la santé, les niveaux produits par les champignons sur le bois ont tendance à être faibles.

Toutes les décolorations du bois ne sont pas un problème

Avant de signaler ou de rejeter une palette pour la moisissure, considérez que la décoloration que vous voyez pourrait être autre chose. En prenant le temps de comprendre les différents types de taches qui peuvent se produire dans le bois, vous pouvez éviter de perdre du temps, de l'argent et des perturbations potentielles de votre chaîne d'approvisionnement.

Par exemple, le bleuissement crée une décoloration noire mais ne cause pas de problèmes de santé humaine. Des sources supplémentaires de décoloration non nocive qui pourraient être présentes sur les palettes comprennent les taches de fer, les taches brunes (ou tache de zèbre), les intempéries naturelles et autres. NWPCA a une brochure utile qui peut être téléchargé sur ce lien.

Élimination des moisissures

Bien que laborieuse, une simple solution d'eau avec de l'eau de Javel (rapport 10 à 1) ou une concentration 3% de peroxyde d'hydrogène peut éliminer les moisissures. Frottez ou nettoyez sous pression les équarris ou les emballages en bois concernés. Un bon séchage est nécessaire pour s'assurer que la moisissure ne revient pas.

Conseils de prévention des moisissures

La prévention de la moisissure commence par comprendre la recette dont la moisissure a besoin pour prospérer. Il y a quatre ingrédients essentiels nécessaires. Cette liste comprend :

  • oxygène,
  • température adéquate,
  • une source de nourriture (le bois),
  • eau libre ou liquide.

La variable la plus facilement contrôlable est l'eau. En limitant l'exposition des palettes en bois à l'humidité, vous pouvez surtout éviter les problèmes de moisissure.

Gardez le bouillon frais et enlevez les matières moisies.

À la scierie ou à l'usine de fabrication de palettes, un expert déconseille de stocker du bois humide en tas solides pendant trois jours au maximum, surtout par temps chaud.

Créez une bonne circulation d'air pour accélérer le séchage de la surface et éviter les accumulations de matériaux plus anciens et moisis. Un tel bois d'œuvre peut augmenter le risque de propagation des champignons aux matériaux fraîchement broyés.

Déchargez rapidement les palettes et protégez-les des éléments.

Les utilisateurs de palettes peuvent bénéficier en pensant à une remorque pleine de palettes comme un incubateur. Alors que les professionnels de la logistique comptent souvent sur des remorques pour le stockage temporaire, laisser des palettes sur des remorques par temps chaud, même pour une brève période, peut rapidement se transformer en une expérience scientifique involontaire.

Aussi, évitez de mettre les palettes à l'extérieur dans des conditions humides. Si les palettes sont mouillées, séchez-les immédiatement.

Stockez les palettes dans un endroit sec, bien éclairé et ventilé.

Ne stockez pas les palettes dans un coin très sombre de votre bâtiment. Recherchez un endroit sec, bien éclairé et ventilé. Pour les palettes à longerons, laissez un espace du côté des longerons des piles pour assurer une bonne circulation de l'air.

Pour la même raison, orientez les ouvertures d'extrémité dans le sens du mouvement de l'air. De plus, élever les piles de palettes à au moins 6 ou 8 pouces au-dessus du sol aide à empêcher les palettes d'entrer en contact avec les flaques d'eau.

Un traitement chimique pour la prévention des moisissures pourrait être une option.

Plusieurs produits chimiques enregistrés peuvent être appliqués pour prévenir la moisissure, sous réserve que ces traitements soient autorisés pour votre application. Un dialogue entre les fournisseurs de palettes, les clients et les autres parties prenantes de la chaîne d'approvisionnement peut identifier la meilleure option pour un cas d'utilisation particulier.

Ne comptez pas sur le traitement thermique NIMP 15 comme mesure préventive.

Un malentendu courant est que le traitement thermique peut être une action efficace pour prévenir la moisissure. Cette croyance n'est pas valable. Le traitement thermique des emballages en bois est entrepris pour tuer les insectes nés du bois.

Alors que le traitement thermique peut tuer la moisissure de surface déjà présente pendant le processus, il n'empêche pas la recolonisation de la moisissure après le traitement. Il est vrai que lorsqu'on utilise du bois séché au four pour les palettes, la faible teneur en humidité du bois permet d'éviter la colonisation de moisissures, mais seulement si les palettes restent sèches.

L'essentiel est que garder vos palettes et emballages en bois à une teneur en humidité de 19% ou moins peut aider à prévenir la moisissure. La rotation du stock, l'attention portée au déchargement rapide des palettes des remorques, la garantie d'une circulation d'air adéquate dans un lieu de stockage bien éclairé et l'élimination de tout matériau moisi peuvent tous aider. Envisagez des traitements chimiques, s'ils sont autorisés dans votre chaîne d'approvisionnement, pour augmenter votre niveau de protection. L'attention portée à garder les palettes sèches dans vos opérations de manutention peut faire une différence cruciale.

Est-ce vraiment de la moisissure ?

Est-ce vraiment de la moisissure ?

Pour de nombreuses entreprises, découvrir une décoloration noire sur vos produits d'emballage en bois peut être gênant. À première vue, cela pourrait ressembler à des moisissures, qui sont une grande source de préoccupation pour la santé humaine, mais cela pourrait être tout autre chose. Il existe des types de champignons qui poussent sur le bois, appelés bleuissement, mais ils ne sont pas liés à des problèmes de santé humaine.

Il est intéressant de noter qu'il existe également d'autres types de défauts naturels du bois qui peuvent ressembler à de la moisissure mais qui ne sont en fait pas biologiques. Avant de « sauter le pas » et de demander à votre fournisseur de remplacer toutes vos palettes de bois par des neuves, gardez à l'esprit qu'il existe de nombreux types de défauts naturels non biologiques qui peuvent sembler effrayants, mais qui ne sont pas causés par des micro-organismes (champignons, bactéries, etc.).

Comprendre la différence pourrait vous faire gagner du temps, de l'argent et beaucoup de soucis. Le rapport « Décolorations du bois et leurs préventions, avec un accent sur le bleuissement » traite des différents types de décoloration couramment rencontrés sur les produits en bois et comment les identifier. Le rapport au bas de l'article comprend des photos et des exemples de chacune de ces décolorations.

Tache de fer

La teinture de fer est considérée comme le type de teinture noire le plus courant sur les produits en bois. Selon le rapport, "il est causé par le fer élémentaire réagissant avec les produits chimiques phénoliques dans le bois pour former des tannates de fer noir, ou pigment d'encre noire commun". En d'autres termes, si des particules de fer se déposent sur le bois pendant le transport ferroviaire ou si des fils d'acier, des agrafes ou des clous sont en contact direct avec le bois et que le bois devient humide, le bois peut devenir sombre avec le fer. Même les lames de scie provoquent parfois ces stries.

Tache brune ou tache de zèbre

Dans la pruche occidentale, un type de décoloration ne se produit qu'après le séchage du bois dans un four. Alors que les zones non affectées apparaissent en jaune clair, les zones affectées apparaissent en brun foncé, ce qui entraîne des différences notables dans la variation de couleur de surface. Sous la surface des pièces sensibles, parfois la tache brune apparaîtra noire après le séchage du bois. C'est ce qu'on appelle la tache de zèbre. Les taches de zèbre se produisent lorsque le fer ou le manganèse assombrit le brunissement et le rend noir.

Exposition au soleil

Si votre produit en bois est laissé à l'extérieur et exposé au soleil, avec le temps, il s'assombrira (comme un bronzage) et peut rendre le bois sale ou endommagé. L'impact de l'exposition au soleil provoque une modification chimique des tanins du bois qui, au fil du temps, réagissent à l'exposition au soleil. Si cela arrive à votre produit d'emballage en bois ou à un autre produit de bois d'œuvre, on dit qu'il est « altéré ».

Décolorations enzymatiques

L'aulne rouge, les chênes, les hêtres, les érables et d'autres espèces de feuillus sont généralement sensibles à la décoloration enzymatique. C'est la réaction d'enzymes ou de composés polyphénoliques dans des cellules vivantes. Cela produit un ton grisâtre ou brunâtre dans l'aubier.

Décolorations minérales

On le voit généralement sous la forme de lignes ou de stries sombres chez le chêne, de taches vertes ou brunes chez l'érable à sucre, ou de zones violettes à noires chez le peuplier jaune; une décoloration minérale se développe parfois sur des arbres sur pied ou tombés dans des sols riches en minéraux.

La prévention des décolorations causées par les taches de fer et les intempéries est tout à fait gérable. Si vous stockez des produits en bois à l'extérieur, gardez-les couverts mais ventilés pour éviter les intempéries. De plus, évitez que vos métaux ferreux n'entrent en contact direct avec le bois pour éviter les taches d'encre noire. D'autres types de taches noires et de décolorations, comme les taches de zèbre, les décolorations enzymatiques ou les décolorations minérales, sont d'origine naturelle et difficiles à contrôler.

Ressources

© 2021 Nature's Packaging® est enregistré au niveau fédéral auprès du US Copyright Office par la National Wooden Pallet & Container Association. Tous les droits sont réservés.